15 sept. 2019

Tartelettes aux figues et amandes (vegan)

Chaque saison a sa beauté comme chaque petite chose dans l'univers, cela n'empêche d'avoir son cœur qui bat davantage à l'approche d'une saison où tout semble vibrer et résonner en nous. Je ne saurai donc expliquer cette joie rayonnante intérieure à l'arrivée prochaine de l'automne, lorsque les étales exposent avec soin les mirabelles dorées, les douces Reines-Claude, les quetsches, les premières pommes acidulées et, bien sûr, les petites figues dodues.
La figue n'a jamais réellement été mon fruit de fin d'été préféré, j'aimais passionnément les mirabelles mielleuses. Mais il faut dire que cueillir les figues à même l'arbre sur les bords des chemins de randonnée en Ardèche ou dans la Drôme donne une toute autre saveur à ces fruits d'une rare beauté. Il existe plusieurs variétés de figues, les violettes plus connues n'existent donc pas en tant que telles mais sont une sous-famille des figues. Je ne saurai donc dire quelle est ma figue préférée mais elle est violette, bien ronde, charnue et juteuse avec une saveur sucrée-acidulée. 


Les fruits comme les légumes sont de telles merveilles de la nature que j'oublie parfois de partager avec vous quelques recettes les honorant, les mettant en valeur sous de beaux atours afin de révéler leurs saveurs autrement. Simplement également, comme avec ces tartelettes aux figues cuites, à la crème d'amandes végétale. Cette crème d'amandes ne ressemble ni à une crème au beurre parfumée, ni à la frangipane, ni à de la pâte d'amandes. Elle est parfumée, délicatement, et brute à la fois, avec une texture riche mais légère à la fois, dense mais moelleuse également. Je dirais qu'elle est équilibrée et fait le contraste parfait entre la pâte sablée craquante et les figues tendres sur ces tartelettes. Il ne faut rien de plus, juste quelques produits simples, épurés et de qualité.



Epinglez cette recette sur Pinterest !


Pour six tartelettes :
Pâte sablée :
- recette ici ou sur le blog
Crème d'amandes :
- 50g de margarine molle
- 40g de sucre de canne complet ou sucre de palmier
- 80g de poudre d'amandes complètes *
- 10g dé fécule
- 70g de crème d'amandes liquide ou autre crème végétale à température ambiante
- 30g de purée d'amandes complètes*
- 1 pincée de vanille en poudre
Garniture :
- Figues mûres
- Confiture ou gelée d'abricots

Préparer la pâte sablée et préchauffer le four à 180°C.
Abaisser la pâte et foncer des moules à tartelettes.
Piquer le fond et cuire à blanc pendant une dizaine de minutes.
Les tartelettes doivent être légèrement dorées mais pas brunes.

Pendant ce temps préparer la crème d'amandes en fouettant la margarine avec le sucre puis ajouter progressivement le reste des ingrédients.
Fouetter jusqu'à l'obtention d'une crème onctueuse et crémeuse.

Préparer les figues en les coupant en deux ou quatre.
Garnir le fond des tartelettes de crème d'amandes.
Y disposer les figues coupées et enfourner de nouveau pour 15-20 minutes. Le bord de pâte doivent être bien dorés et les figues légèrement rôties.
Badigeonner de confiture ou gelée à la sortie du four et déguster à température ambiante.


* J'utilise ici des produits à base d'amande complète, soit avec la petite peau brune qui donne à l'amande un goût plus caractéristique et rustique. Si vous souhaitez et préférez quelque chose de plus fin en bouche, optez pour de l'amande blanche.

8 sept. 2019

Cake vegan au poivron et olives

Emblème des piques-niques, le cake est une recette incontournable et versatile en cuisine. Cette recette de cake de base vegan est moelleuse à souhait et se décline avec tous les légumes, comme cette version estivale au poivron et olives.
J'ai eu une grande passe de cakes il y a quelques années, avant de me tourner vers l'alimentation végétale, j'en faisais presque toutes les semaines, avec les légumes qui me tombaient sous la main, et ce à chaque saison. J'avais ma recette de base et je la déclinais sans cesse, ajustant parfois les dosage selon la garniture et les saveurs. Depuis j'avais eu quelques rares tentatives de cakes salés, souvent ratés car trop secs, pas levés ou trop humides. Il m'a donc fallu plusieurs essais avant de trouver la recette idéale avec les bonnes proportions et, qui plus est, sans ingrédient trop onéreux ou farfelu.



Ce cake se compose de farine de petit épeautre, une farine douce et pauvre en gluten donc très digeste. A ses côtés la farine de maïs qui apporte du lien ainsi qu'une belle couleur dorée. L'huile d'olive est également un indispensable pour la souplesse et la texture du cake, elle peut être changée selon les saisons pour, pourquoi pas, opter pour de l'huile de sésame ou de noix. Le lait végétal peut être très neutre si on opte pour du lait de soja non sucré, mais je préfère le lait de riz, naturellement légèrement sucré, il apporte de la douceur et un équilibre des saveurs avec le côté salé des aliments. Côté garniture, le choix est de mise, je compte environ 150g total de garniture afin d'avoir une bonne tenue tout en ayant un cake garni - l'essentiel ! Ici j'ai choisi des poivrons rouges locaux et des olives vertes - mes préférés ! Je fais griller les poivrons avant pour qu'ils dégagent toute leur saveur au sein du cake.


Epinglez cette recette sur Pinterest !
 

Pour 1 petit cake :
Pour la garniture :
- 1 beau poivron rouge
- Huile d'olive
- 70g d'olives dénoyautées
Pour le cake :
- 150g de farine de petit épeautre
- 50g de farine de maïs
- 1 cuillère à café de poudre à lever
- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 200 ml de lait végétal (riz, soja, amande...)
- 1/2 cuillère à café de thym ou origan
- 1/2 cuillère à café de sel
- Poivre

Laver le poivron et le couper en dés en enlevant le cœur et les pépins.
Le faire dorer dans une poêle avec de l'huile d'olive. Réserver.
Couper les olives en deux.

Préchauffer le four à 180°C.
Graisser un moule à cake ou le chemiser de papier sulfurisé.
Mélanger les ingrédients secs puis ajouter les ingrédients humides.
Terminer avec les légumes et l'assaisonnement.
Bien mélanger, placer dans le moule à cake et enfourner pour 45 minutes de cuisson environ.
Laisser refroidir avant de démouler.

2 sept. 2019

Muffins vegan au chocolat

La rentrée annonce toujours la fin prématurée de l'été, le retour dans le confort de la maison et la reprise des douces habitudes quotidiennes. Cette période de rentrée que je ne connais plus réveille en mois des sentiments de nostalgie et des envies de douceurs presque écolières que je pourrais moi aussi emporter, comme des cookies ou des muffins au chocolat.
Cela faisait un moment qu'il n'y avait pas eu de recettes de muffins sur le blog, et pour cause, le moule à muffins que j'avais auparavant semble s'être éclipsé pendant le déménagement ! Maintenant qu'un nouveau moule à empreintes a rejoint la cuisine, il fallait bien entendu l'inaugurer avec la plus gourmande des recettes de muffins : des muffins au chocolat, moelleux, dodus et avec de belles pépites en leur coeur.



J'ai déjà réalisé cette recette plusieurs fois, la modifiant un petit peu à chaque réalisation, pour que ces muffins soient davantage chocolatés, encore plus moelleux et toujours aussi dodus. L'astuce que je garde pour la fin c'est d'ajouter quelques pépites de chocolat dessus avant de les enfourner. Toujours prêts en dix-quinze minutes, ces muffins sont d'une réelle simplicité à réaliser. Il n'y a aucun ingrédients spécifiques ou onéreux, pas de graines de lin ni de purée d'oléagineux, que des ingrédients que l'on trouve facilement en magasins bio ou grandes surfaces, voire même dans les placards. De quoi succomber à la tentation d'en faire immédiatement, non ?



Épinglez cette recette sur Pinterest !

Pour 6 muffins :
- 60g de margarine végétale
- 60g de chocolat noir haché
- 100g de sucre blond
- 1 pincée de vanille moulue
- 120ml de lait végétal non sucré
- 2 cuillères à soupe de poudre de cacao cru Iswari ou cacao pur
- 180g de farine (blé, épeautre, kamut...)
- 2 cuillère à café de poudre à lever
- 1 pincée de sel
- 60g de chocolat noir haché

Préchauffer le four à 180°C.
Faire fondre le chocolat avec la margarine.
Ajouter le sucre, la vanille puis le lait végétal.
Incorporer le reste des ingrédients secs.
Puis incorporer les pépites de chocolats.
Chemiser un moule à muffins de caissettes en papier ou graisser le moule.
Verser la pâte dans les empreintes à muffins.
Enfourner pour 25 minutes et laisser refroidir avant de démouler.