19 mai 2019

Carrés crumble aux pommes et pruneaux (vegan&sans gluten)

Parmi les fruits séchés dont je raffole il y a notamment les dattes medjool, les figues protoben, les mulberries... mais également les pruneaux avec leur petit goût de miel. Tout comme les autres fruits séchés, il me faut me freiner pour ne pas manger le bocal d'un coup et donc en garder pour des recettes comme celle-ci : des carrés crumble gourmands aux pommes et pruneaux, toujours avec une pointe de sarrasin.
Les crumbles sont le genre de desserts réconfortants qui embaument la maison... Des parfums biscuités, l'odeur des fruits qui cuisent et compotent... J'adore le côté croustillant du crumble comme un pêché mignon, et les fruits qui fondent juste en dessous. C'est la simplicité en cuisine et je ne demande presque que ça.



Les meilleurs ont toujours quelques morceaux de pommes et une pâte sablée généreuse. Et ceux dont on se souvient le plus sont ceux où l'on met son coeur le temps d'un instant, en y ajoutant nos aliments préférés. Dans celui-ci j'y ai mis mon amour du sarrasin et des pruneaux, une touche de douceur avec la vanille.


Epinglez cette recette sur Pinterest.


Pour 4 personnes :
La pâte :
- 1 cuillère à soupe de graines de lin moulues
- 90g de farine de riz
- 50g de farine de quinoa
- 50g de farine de sarrasin
- 30g de flocons d'avoine
- 50g de sucre de coco ou rapadura
- 60g d'huile de coco ou margarine végétale
- 1 pincée de vanille ou fève tonka
La garniture :
- 2 pommes bio
- 150g de pruneaux
- 3 cuillères à soupe de purée de pruneaux

Préchauffer le four à 180°C.
Chemiser un moule carré ou rectangulaire de papier sulfurisé.
Mélanger les graines de lin moulues avec 3 cuillères à soupe d'eau tiède.
Mélanger les farines avec le sucre, l'avoine et la vanille. Ajouter l'huile de coco et mélanger du bout des doigts pour sabler la pâte.
Ajouter le mélange aux graines de lin.

Répartir les 3/4 de la pâte au fond du moule et bien tasser avec les mains.
Couper les pommes en tout petits dés et hacher les pruneaux en enlevant le noyau.
Mélanger les fruits avec la purée de pruneaux.
Répartir le mélange sur la pâte et finir avec le reste de pâte, comme un crumble.
Enfourner pour 25-30 minutes de cuisson.
Déguster froid ou tiède.


12 mai 2019

Jus vert au chou kale, concombre et pamplemousse

Dès qu'il y a un rayon de soleil, l'envie de manger des fruits et légumes crus est toujours là. Bien que je ménage mon corps en privilégiant les aliments cuits, plus doux pour la digestion et l'estomac, il arrive souvent qu'une partie de mon assiette soit crue comme dans les bouddha bowls qui mêlent cru, cuit, céréales et légumineuses. Un autre moyen de manger cru en douceur et de se préparer un jus de légumes et fruits maison.



Lorsqu'il avait fait particulièrement chaud, en mars dernier, j'étais devenue adepte du jus vert anti-inflammatoire. Je n'en ai pas refais beaucoup depuis mais le printemps étant dorénavant pleinement entamé, il était temps de réaliser un autre jus vert. Celui-ci possède moins d'ingrédients et est vraiment très léger, parfait à siroter l'après-midi ou en cours de matinée. C'est le retour des concombres, si riches en eau et qui contribuent au renouvellement des cellules de la peau, mais aussi du chou kale, une véritable source de vitamine K et fer, et de pamplemousse, pour la vitamine C et le potassium, entre autres. Ce jus possède un index glycémique faible, si vous souhaitez un jus plus sucré vous pourrez ajouter une belle pomme, ce qui le rendra encore plus fluide et agréable.

C'est avec ce jus chouchou du printemps que je participe au carnaval d'articles sur le thème "mon jus santé préféré" organisé par le chouette blog Olive et Coconut ! Au programme, de nombreux blogueurs partagent une recette de leur jus préféré du moment, qui leur apporte du réconfort, du bien-être et la santé.

Epinglez cette recette sur Pinterest.

Pour 1 personne :
- 1 concombre
- 3-4 feuilles de chou kale
- 1 grosse tige de céleri branche
- 1 pamplemousse
- 1 cm de gingembre frais

Laver les légumes, enlever la tige principale du chou kale et le hacher grossièrement.
Couper en morceaux le concombre et le céleri, éplucher le pamplemousse pour ne garder que la chair.
Passer les ingrédients dans un extracteur de jus en alternant les feuilles de chou kale avec des morceaux de concombre, de céleri et de pamplemousse.
Servir frais et boire de suite.

5 mai 2019

Millionnaire shortbreads au quinoa (vegan&sans gluten)

Les millionnaire shortbreads font partie des gourmandises dont on ne fait qu'une bouchée. On part quelques instants et l'assiette est déjà presque vide ! La recette secrète ? Un biscuit croustillant et sablé, un caramel onctueux et vanillé, et une couche chocolatée qui fond en bouche.
Ces millionnaire shortbreads ne sont pas sans rappeler quelques souvenirs d'une autre barre chocolatée au caramel plus industriel que l'on mange pas paire. Un goût similaire et meilleur car moins sucré, plus savoureux et réalisé avec des produits naturels. Pour cette délicieuse recette je me suis inspirée de celle de Laura Healthy Vegan qui me donnait l'eau à la bouche depuis un moment déjà.


Pour la base de ces millionnaires, j'ai opté pour la farine de quinoa qui apporte un petit goût torréfié que j'aime beaucoup en pâtisserie. J'y ai même glissé des billettes de quinoa soufflé pour accentuer le côté croquant et ainsi mettre en valeur les différentes textures des bouchées. Le centre est un caramel à base de dattes, sucré à souhait mais juste comme il faut. Les dattes medjool donnent un goût naturellement caramélisé que l'on renforce avec un peu de beurre de cacahuètes qui apporte aussi de l'onctuosité à ce caramel cru. Pour finir en beauté, on couvre le tout d'un chocolat noir façon ganache. Libre à vous de choisir un chocolat intense ou non, je préfère un chocolat à 70% mais un 52% de cacao sera tout aussi gourmand !


Epinglez cette recette sur Pinterest


Pour une douzaine de carrés environ :
La pâte à shortbread :
- 1 cuillère à soupe de graines de lin moulues
- 50g de sucre roux
- 150g d'huile de coco bio
- 200g de farine de quinoa
- 10g de farine de riz
- 20g de billettes de quinoa soufflé
- 1 cuillère à café de poudre à lever
- 1 pincée de sel
Le caramel de dattes :
- 300g de dattes medjool dénoyautées
- 60g de beurre de cacahuètes
- 1 cuillère à soupe d'huile de coco fondue
- 1 pincée de sel
- 1 pincée de vanille moulue
La couche chocolatée :
- 200g de chocolat noir
- 1 cuillère à soupe d'huile de coco
- 1 cuillère à soupe de crème épaisse végétale

Mélanger les graines de lin avec 3 cuillères à soupe d'eau tiède. Réserver.
Préchauffer le four à 180°C.
Sabler l'huile de coco avec le sucre roux.
Ajouter progressivement les farines avec les billettes, la poudre à lever et le sel.
Sabler le tout de manière à obtenir une pâte à crumble.
Ajouter le mélange avec les graines de lin.
Former une boule *.
Chemiser de papier sulfurisé un moule rectangulaire ou carré.
Y répartir la pâte et bien tasser.
Enfourner pour 25 à 30 minutes environ, le biscuit doit être légèrement doré.

Pendant ce temps, réhydrater avec un fond d'eau chaude les dattes medjool.
Puis les mixer avec le beurre de cacahuètes, l'huile de coco, le sel et la vanille jusqu'à l'obtention d'un caramel onctueux, sans morceaux.

Lorsque le biscuit est à température ambiante, y répartir le caramel de dattes.
Placer au frais 30 minutes.
Réaliser la couche chocolatée en faisant fondre le chocolat avec l'huile de coco et la crème végétale.
Verser sur le caramel de manière uniforme.
Réserver de nouveau au frais pendant 2 heures.
Sortir le tout environ 15 minutes avant de découper de généreux carrés.
Les biscuits se conservent quelques jours dans une boîte hermétique, au frais.


* Si jamais les graines de lin ont bu toute l'eau et qu'il est impossible de former une boule, ajouter un peu d'eau.