24 mars 2019

Chili sin carne au haché de soja (vegan)

Le chili sin carne fait inconditionnellement partie des recettes maison que l'on fait souvent. Rapide à réaliser et facile à préparer en grandes quantités, il est souvent meilleur réchauffé car il dégage toutes ses saveurs. Bien que j'ai déjà ma petite recette fétiche de base avec des protéines de soja texturées publiée sur le blog, la recette que l'on fait le plus souvent à la maison est avec du haché de soja qui se rapproche davantage de la recette classique du chili con carne. Et je ne mâche pas mes mots (quel jeu de mot...) car ici, à la maison, tout le monde l'adore, c'est dire !
La recette est alors presque similaire à celle aux PST (le petit surnom des protéines de soja texturées) bien que je dirais que c'est la version V2 du chili sin carne, encore plus savoureuse et épicées. Libre à vous de rajouter votre petite touche personnelle à ce plat familial.



Epinglez cette recette sur Pinterest !

Pour 4 personnes :
- 1 oignon rouge ou jaune
- 1 pincée d'ail lyophilisé (ou frais si vous aimez)
- 1 poivron rouge ou jaune
- 250g de haché de soja*
- 450g de haricots rouges cuits
- 100g de maïs
- 200ml de coulis de tomates bio nature
- 200g de tomates hachées bio en boîte
- 1 cuillère à soupe de sauce soja ou tamari
- 1 cuillère à café de paprika fumé
- 2 cuillères à café de cumin moulu
- 2 cuillères à café de coriandre moulue
- 1/2 cuillère à café de piment en paillette
- 1 belle cuillère à café d'origan séché
- Sel & poivre
- Huile d'olive

Emincer l'oignon et le faire revenir dans de l'huile d'olive avec l'ail.
Lorsqu'il crépite, ajouter les épices, faire revenir quelques minutes.
Ajouter le haché de soja et le faire revenir sur feu vif quelques instants.
Incorporer les haricots rouges, le maïs et les tomates.
Ajouter l'origan et la sauce soja.
Porter à ébullition et faire mijoter sur feu doux pendant 40 minutes environ.
Mélanger de temps en temps.
Rectifier l'assaisonnement et servir avec du riz blanc ou des fajitas.

* La marque Sojasun est celui que j'utilise, mais j'ai déjà essayé avec la marque Soy, ça fonctionne très bien.

17 mars 2019

Jus vert anti-inflammatoire pour la récupération sportive

Avec l'approche du printemps j'ai de plus en plus d'inspiration pour réaliser des jus de légumes colorés, oranges, jaunes ou verts. 
L'été m'avait également inspiré et je vous avais proposé trois jus : un jus vert prairie, un jus ensoleillé et un jus velours pourpre que j'aime toujours autant. A chaque saison son ou ses jus favoris, en cette fin d'hiver j'ai mon petit fétiche qui, en plus d'être frais et onctueux, possède d'incroyables propriétés. On pense trop souvent que seuls les super-aliments ont de grandes vertus, or les fruits et légumes sont étonnamment puissants également. Ce jus vert est anti-inflammatoire et accélère la récupération sportive.


Ce jus est composé de pomme, orange, céleri, épinard, fenouil, gingembre et curcuma - soit un parfait équilibre entre sucré et salé avec une pointe piquante selon la quantité de gingembre.
En quoi ce jus est-il anti-inflammatoire et parfait pour les sportifs ?
  • La pomme est un fruit riche en eau et participe à l'hydratation du corps, ce qui est essentiel après tout effort physique. Elle est également riches en vitamines (A, B et C) et oligo-éléments. Bien que sucrée, sont index glycémique ne fait pas grimper le taux d'insuline. Elle est aussi anti-oxydante, contribuant ainsi au bon fonctionnement du système musculaire.
  • L'orange adoucit également ce jus par son pouvoir naturellement sucrant, pourtant elle est également acidulée et soutient le foie lorsque consommée crue. Riche en vitamine C et bêta-carotène, elle est utile pour stimuler les défenses immunitaires. La vitamine C aide également à l'absorption du fer présent dans les épinards.
  • Le céleri branche est riche en eau et est d'ailleurs connu pour ses propriétés diurétiques. Il est un excellent anti-inflammatoire, que celle-ci soit cutanée, musculaire ou interne comme les brûlures d'estomac. Il contient de nombreux oligo-éléments, notamment l'iode, ce qui le rend reminéralisant et donc essentiel après un effort physique où perd des minéraux par la transpiration.
  • Les épinards font partie de ces légumes verts avec un fort taux de chlorophylle qui permet d'apporter de l'oxygène dans notre corps. Ils sont aussi réputés pour leur taux en fer et en protéines non négligeables. Il faut cependant favoriser la présence de vitamine C, comme ici avec l'orange, pour améliorer son absorption.
  • Le fenouil apaise les douleurs digestives et réduit l'inflammation. Il agit également sur les tensions musculaires via le système nerveux.
  • Le gingembre n'est presque plus à présenter, une réel panacée côté santé ! Anti-inflammatoire de renom, il aide à réduire la douleur, améliore la circulation sanguine, combat la fatigue et favorise la reconstruction osseuse, entre autres.
  • Le curcuma est lui aussi considéré comme super-aliment. Puissant anti-inflammatoire et anti-septique, il est un excellent anti-douleur contre le rhumatismes et douleurs articulaires. Son pouvoir est décuplé en l'associant avec du poivre et un corps gras comme l'huile de coco.
Pour profiter de ce jus aux multiples vertus il est conseillé de le consommer fréquemment, si possible une fois par jour. Cela peut être le jus avant le petit-déjeuner ou celui à siroter aux côtés du déjeuner. Et si le vert vous effraie je vous rassure, la pomme et l'orange adoucissent le côté anisé du fenouil, la puissance des épinards et le piquant du gingembre. Quel est votre jus de prédilection pour apaiser les maux du corps ?


Épinglez cette recette sur Pinterest !


Pour 1 personne :
- 1 pomme verte (180g)
- 1 orange
- 2 à 3 grandes tiges de céleri branche
- 1 à 2 grosse poignée de feuilles d'épinards
- 1 bulbe de fenouil (200g)
- 5cm de racine de gingembre
- 2cm de racine de curcuma frais

Laver les fruits et légumes.
Enlever le trognon de la pomme, la peau de l'orange et les tiges des épinards.
Couper les légumes et fruits en morceaux.
Passer les aliments dans l'extracteur de jus en alternant les morceaux durs comme le fenouil et le céleri avec les fruits juteux.
Ajouter un filet d'eau à la fin pour faciliter le travail de l'extracteur.
Filtrer si nécessaire et savourer de suite.

14 mars 2019

Cookies au sarrasin, tahini et chocolat noir (vegan&sans gluten)

Les cookies ont toujours une signification particulière pour moi. C'est une recette de cookies qui m'a donné l'envie de cuisiner et de créer des recettes, c'est cette même recette que j'avais peaufiné pendant plusieurs années avant de trouver la recette parfaite, cette recette que je réalise pour faire plaisirs à ceux qui l'aiment. 
Aujourd'hui encore, plus de dix ans après cette révélation, les cookies font partie des recettes que je prends plaisir à faire et à offrir. Même s'il y a déjà de nombreuses recettes sur le blog je m'amuse à expérimenter et à trouver de nouveaux mariages de saveurs. Le dernier en date et sûrement l'un de mes préférés jusqu'à maintenant mêle (presque naturellement) du sarrasin et du tahini. 



J'avais déjà réalisé quelques essais de cookies au tahini, avec un mélange de farines sans gluten (riz, millet, pois-chiche) dont le résultat était bon mais la texture pas encore au point. Puis, j'ai de nouveau réalisé ces cookies en modifiant la recette, en substituant ces farines par celle de sarrasin pour un ami qui aime autant le sarrasin que moi. Le goût est tout différent avec le sarrasin, le tahini prend des notes de fruits secs et le chocolat n'en paraît que meilleur. Après quelques derniers ajustements voici la recette finale et le fait d'utiliser un four à chaleur tournante permet d'avoir cette texture particulière : croquant à l'extérieur et moelleux au centre.


Epinglez cette recette sur Pinterest !
 


Pour une douzaine de cookies :
- 100g de tahini (blanc ou semi-complet)
- 2 cuillères à soupe d'huile de coco
- 80g de sucre rapadura ou de coco
- 120g de farine de sarrasin bio
- 40g de farine de riz
- 1 pincée de sel
- 1 pincée de vanille moulue
- 1 cuillère à café de poudre à lever
- 2 cuillères à soupe de lait végétal.
- 120g de pépites de chocolat noir

Préchauffer le four à 180°C chaleur tournante.
Fouetter le tahini avec l'huile de coco et le sucre jusqu'à ce que le sucre soit bien incorporé et le mélange fluide.
Ajouter le reste des ingrédients secs puis termine avec le lait végétal.
Former une boule en pétrissant puis incorporer les pépites de chocolat noir.

A l'aide d'une cuillère à café et de la paume des mains, former des boules.
Les aplatir légèrement et les placer sur une plaque recouverte d'un papier sulfurisé.
Enfourner pour environ 12 minutes. Les cookies doivent être légèrement dorés sur les côtés et encore tendres au centre.