14 oct. 2018

Porridge au potimarron et noisettes au four

Le temps ne me lasse pas du porridge dont je pourrais faire l'apologie presque tous les jours de l'année. Je dois cependant avouer que l'été enfin passé ce petit-déjeuner/goûter reprend une place importante dans mon quotidien. La cannelle s'y mêle souvent, vous voyez, même ici elle y est, avec sa douce couleur de feuilles d'automne. C'était d'ailleurs à cette même période, l'an dernier, que je partageais l'un de mes porridges préférés, tout simple et savoureux à la cannelle et sirop d'érable et quelques cranberries fraîches dessus. Cette recette m'a accompagné tous les matins lors de mon séjour en Islande, m'apportant la force et l'énergie nécessaires pour affronter le vent, la pluie et surtout les randonnées en pleine nature. J'avais alors troqué les cranberries contre la banane ou de la pomme.





Chérissant ces instants "cocooning" dès le matin, le bol de porridge chaud entre mes mains, le thé fumant juste à côté et un beau paysage en ligne de mire (ou la carte du pays !), je continue ce petit rituel matinal lorsque la brume matinale endort encore la côte normande. J'ai récemment découvert des "baked oatmeals" dont j'avais d'ailleurs proposé une version classique (ici) à emporter, légèrement parfumée à la vanille.

Epinglez cette recette sur Pinterest



Pour 2 personnes :
- 120g de flocons d'avoine (sans gluten)
- 120g de purée de potimarron
- 250 ml de lait de noisettes ou tout autre lait végétal
- 2 cuillères à soupe de purée de noisettes
- 1 pincée de vanille
- 1 cuillère à café de cannelle (ou moins, selon les goûts)
- Sirop de coco Iswari ou sirop d'érable
- Quelques noisettes
- Deux cuillères à soupe de pépites de chocolat

Dans une casserole placer les flocons d'avoine avec le lait et les épices puis porter à petits bouillons.
Ajouter la purée de potimarron et mélanger. Laisser cuire à feu doux pendant 5 à 10 minutes.
Ajouter un peu de lait supplémentaire si nécessaire, le porridge doit être assez compact tout de même.

Préchauffer le four à 180°C.
Une fois le porridge cuit ajouter la purée de noisettes et le sirop de coco selon convenance.
Mettre des pépites de chocolat et répartir dans deux ramequins.
Saupoudrer de noisettes concassées et pépites de chocolat.
Enfourner pour 20 minutes de cuisson.
Servir tiède avec de la banane, un filet de sirop d'érable et davantage de purée de noisettes.

7 oct. 2018

Carrot layer cake aux noix et raisins secs (vegan&sans gluten)

L'automne et ses couleurs de bronze et de vermeille me donne inconditionnellement envie de cuisine tous les légumes racines et cucurbitacées possible. La carotte, avec sa belle robe orange, ne déroge pas et bien que je la savoure toute l'année, elle a davantage sa place à cette période, aux côtés du panais et des navets. J'ai toujours adoré tout se qui se cachait derrière, le simple plaisir d'aller au potager, de fouiller parmi les fanes pour trouver les carottes mûres et tirer doucement mais avec vigueur dessus afin de les déloger de la terre humide fraîchement mouillée par la pluie de saison. Je n'ai hélas pas de grands potagers pour pouvoir planter en pleine terre des légumes, juste un potager de balcon, en pots, mais qui me permet tout de même de récolter quelques carottes pour mon plus grand plaisir.

Un gâteau emblématique de saison et avec cette invité en tête d'affiche est le carrot cake. Un indémodable et incontournable qui fait toujours son effet. Je suis assez tatillonne sur ce gâteau, je l'aime moelleux mais pas trop humide, épicé avec de la cannelle et pas trop sucré, avec des raisins secs mais surtout des noix. Autant dire que je suis exigeante ! Le carrot cake est toute une institution à savourer avec un bon thé... et pourtant en voici une version toute autre en gâteau à étage, généreusement entrelacé de crème chantilly végétale à la coco. J'y ai glissé de la cannelle, des noix et des raisins secs mais également de la noix de coco qui apporte une touche sucrée et vanillée et de la compote de pommes, tout le moelleux nécessaire.
J'ai réalisé ce gâteau à l'occasion d'anniversaires d'amis chers à mon coeur, à partager lors d'un repas convivial où chacun piochait ce qu'il aimait entre deux conversations parsemées de rires, discussions sérieuses et histoires palpitantes à écouter. Chaque gâteau fait pour autrui dégage une énergie toute autre : l'amour du partage.


Pour 8 personnes :
Le gâteau :
- 1 cuillère à soupe de graines de lin moulues
- 270g de farines sans gluten *
- 2 cuillères à café bombées de levure chimique
- 1 pincée de sel
- 1 cuillère à café de cannelle
- 1/2 cuillère à café de 4 épices
- 250g de compote de pommes nature ou à la vanille
- 150ml d'huile végétale neutre (tournesol, coco ou olive)
- 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
- 180g de sucre de coco Iswari ou rapadura
- 150g de noix de coco râpée
- 3 carottes moyennes râpées finement
- 150g de noix de Grenoble
- 150g de raisins secs
La crème chantilly de coco :
- 300ml de crème de coco
- 70g de sucre de cane blond réduit en poudre
- 1 pointe de cannelle

La veille placer la crème de coco au frais.
Mélanger les graines de lin avec 3 cuillères à soupe d'eau tiède.
Préchauffer le four à 180°C.

Dans un saladier mélanger l'ensemble des ingrédients secs.
Dans un second saladier mélanger les carottes avec le sucre, la noix de coco, la compote et le mélange aux graines de lin.
Incorporer progressivement le mélange sec à l'aide d'une spatule.
Terminer avec les noix concassées et les raisins secs.

Graisser trois moules de même diamètre (entre 16 et 18 cm) et répartir la pâte dans les trois moules.**
Enfourner pendant 40 minutes environ. Vérifier la cuisson à l'aide d'une pointe de couteau.
Laisser les gâteaux complètement refroidir.

Pendant ce temps préparer la crème fouettée.
Placer la crème de coco froide dans un bol avec un batteur.
Battre la crème progressivement, de plus en plus vite et incorporer la cannelle et le sucre au fur-et-à-mesure.
Continuer jusqu'à ce que la crème soit bien montée, comme une crème chantilly. Réserver au frais 30 minutes.

Mettre la crème dans une poche à douille (douille de votre choix) et la répartir équitablement entre les trois couches de gâteau.
En garder pour le dessus, afin de décorer. Saupoudrer de cannelle, de quelques noix et réserver au frais 30 minutes avant de servir pour la crème tienne bien.


* J'ai mélangé de la farine de sarrasin, de la farine d'avoine, de la farine de pois-chiche et de la farine de riz. Mais vous pouvez utiliser de la farine de blé bio.
** Si vous n'avez pas trois moules similaires vous pouvez faire cuire les couches une à une dans le même moule.

30 sept. 2018

Granola à l'amande, cannelle et chocolat noir

J'aime les petits rituels du week-end parfois, ceux qui réconfortent et qui rendent le week-end encore plus précieux. Le dimanche est la journée des pancakes par exemple, dès la fin de semaine je songe à quelle recette je vais réaliser, ce que je vais mettre dessus et de quelles saveurs la pâte s'imprègnera. Un autre rituel du week-end consiste à faire quelques provisions et remplir des pots et bocaux de douceurs faites maison. Depuis la rentrée je suis de nouveau une inconditionnelle du granola, croustillant, généreusement garni de fruits secs, parfumé d'une épice et surtout avec de gros morceaux d'avoine, comme s'ils s'étaient regroupés pour se réchauffer, pour donner encore plus d'amour dans ce plat.



Les recettes de granola ne manquent pas sur le blog, je les refais souvent. Il s'agit d'ailleurs fréquemment de recettes avec des noisettes alors une fois n'est pas coutume j'ai mis l'amande à l'honneur. En réalité j'avais beaucoup d'amandes, trop pour que toutes rentrent dans le bocal réservé. Je devais réaliser un beurre d'amandes mais lorsque j'ai fait un saut impromptu à Honfleur, passant par l'épicerie en vrac Chez Poulet. Je n'ai pas pu résister et prendre le beurre d'amandes en vrac de chez Jean Hervé, une excellence même si bien que je pourrais le manger à la cuillère... (ce ne serait pas raisonnable, pas vrai ?) Avec ce double stock d'amandes un granola s'imposait.
Vous me connaissez peut-être à présent, en automne je met de la cannelle partout, ce granola n'y a donc pas échappé ! Vous pouvez cependant la troquer contre la vanille je ne vous en voudrais pas. Après cuisson, le granola encore tiède, j'y ai glissé des pépites de chocolat noir, pour qu'elles fondent à peine, juste assez pour se coller au granola et le rendre encore plus gourmand ! 

Epinglez cette recette sur Pinterest !
 

Pour 1 petit bocal :
- 200g de gros flocons d'avoine
- 100g de petits flocons d'avoine
- 1 cuillère à soupe de graines de lin moulues
- 2 cuillères à soupe de beurre d'amandes
- 2 cuillère à soupe d'huile de coco
- 2 cuillères à soupe de sirop d'érable
- 1 cuillère à café de cannelle moulue
- 1 grosse poignée d'amandes
- 90g de pépites de chocolat noir

Mélanger les graines de lin avec 3 cuillères à soupe d'eau tiède.
Préchauffer le four à 160°C.

Hacher les amandes grossièrement.
Mélanger les flocons d'avoine avec les amandes, la cannelle, la purée d'amandes, le sirop d'érable et les graines de lin.
Faire fondre l'huile de coco et l'ajouter.
Etaler sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Tasser la préparation.

Enfourner pendant 40 minutes. Remuer à mi-cuisson.
Laisser refroidir, lorsque le granola est encore tiède ajouter les pépites de chocolat.
Laisser complètement refroidir et mettre en bocal.