17 janv. 2019

Galette des rois pralinée à la fève tonka (vegan)

A chaque saison les parfums de l'air changent, tous les matins, sur le chemin du travail c'est une ribambelle d'odeurs que je sens. Plus ou moins agréables, j'apprécie l'odeur des feuilles mortes, de l'eau iodée et celle du pain frais qui cuit dans les boulangeries. Parmi ces odeurs délicieuses de nature et de boulange se joint celle de pâte feuilletée et de crème d'amandes bien typique de la galette des rois.


Je dois bien avouer que je n'ai pas encore croqué dans une galette bien feuilletée, croustillante et fondante au coeur. La couronne des rois à la fleur d'oranger avait été l'élue pour entamer l’Épiphanie mais l'envie d'une galette, typique de la partie Nord de la France, est bien réelle. La traditionnelle est bien entendu à l'amande, soit à la crème d'amandes soit à la frangipane (un mélange de crème d'amandes et de crème pâtissière), et j'ai bien du mal à accepter les variantes bien qu'elles soient appétissantes et gourmandes. Je vous ai déjà présenté une galette classique il y a quelque temps déjà, et, cette année, je décide tout de même d'expérimenter. Pas une galette fantasque qui ressemblerait davantage à une tourte à la compote, mais avec une garniture qui garde cet esprit traditionnel et gourmand.



Quoi de mieux alors que de garder l'amande mais de la transformer en praliné avec de la noisette ? Amandes et noisettes, toutes deux torréfiés avant d'être moulues pour une saveurs de fruit sec boisé tout simplement exquise. Pas de vanille mais une pointe de fève tonka qui rappelle la saveur de l'amande, et si vous le souhaitez vous pourrez y ajouter une goutte de kirsch ou d'amaretto pour encore plus de rondeur en bouche. La crème est véritablement simple à réaliser, elle est fondante et un peu rustique. Cela dépend de la finesse de la poudre d'amandes et noisettes, et du sucre utilisé. J'aime utiliser le sucre de coco ou le rapadura, avec leur subtil goût de caramel et de vanille qui apporte encore plus à chaque dessert. Enfin, la pâte feuilletée, peut-être qu'un jour j'aurai le temps nécessaire pour la faire maison et vous montrer étape par étape. Si jamais vous souhaitez la faire vous-même je vous invite à suivre le tutoriel photo de Del's Cooking Twist en remplaçant le beurre par de la margarine végétale sans huile de palme.



Epinglez cette recette sur Pinterest !


Pour 6 personnes :
- 2 pâtes feuilletées vegan
- 150g d'amandes entières
- 150g de noisettes
- 20g de noix de coco séchée
- 80g d'huile de coco ou margarine végétale
- 100g de sucre de coco Iswari ou rapadura
- 5 cuillères à soupe de crème végétale
- 1 pincée de fève tonka fraîchement moulue
- Quelques gouttes d'arôme d'amande amère, amaretto ou kirsch
- Une fève
- Lait végétal
- Sirop d'agave ou d'érable

Préchauffer le four à 180°C
Répartir les noisettes et les amandes sur une plaque et enfourner pendant 15 minutes, jusqu'à ce que les fruits secs soient dorés.
Laisser refroidir quelques instants avant de frotter les fruits secs entre la paume des mains ou dans un torchon afin d'enlever un maximum de peaux. Ce n'est pas grave s'il en reste, cela donnera un aspect rustique et gourmand.

Réduire les amandes et les noisettes en poudre avec la noix de coco.
Dans un saladier fouetter l'huile de coco avec le sucre jusqu'à ce que tout le sucre soit incorporé.
Ajouter la fève tonka, la poudre praliné et coco, puis la crème végétale et l'amande amère.
Mélanger à l'aide d'une spatule, la texture doit être crémeuse mais assez compacte pour être glissée dans une poche à douille.

Sur une plaque, placer la première pâte feuilletée. Piquer le fond.
Mettre la garniture dans une poche à douille (j'utilise une poche en coton de chez de Buyer avec une douille de 12mm).
Dresser la crème pralinée en spirale en partant du centre en laissant un espace de 2 cm au bord. Ajouter la fève.
Mouiller le tour de la pâte avec le lait végétal à l'aide d'un pinceau.

Recouvrir de la seconde pâte feuilletée et appuyer légèrement sur les bords pour souder les deux pâtes.
Découper l'excès de pâte. A l'aide du dos d'un couteau faire des entailles tout autour pour permettre à la pâte de lever.
Dessiner des rosaces ou autres motifs sur le dessus puis badigeonner de lait avant d'enfourner 30 à 40 minutes au four. La pâte doit être bien levée et dorée.
Au sortir du four badigeonner le dessus de sirop d'agave pour qu'elle brille. Déguster encore tiède.



Noisettes :

  1. Elle est bien jolie ta galette C'est amusant, je viens justement d'en faire une aussi au praliné maison !

    RépondreSupprimer

Un petit mot ?