19 janv. 2017

Müesli aux fruits séchés (mulberries, figues, pruneaux et raisins)

Chaque saison a son favori en terme de petit-déjeuner, c'est ce qui donne envie de se lever, de s'extirper de la couette douillette qui nous emmitoufle. Je suis de nature à me lever de bonne heure, j'aime voir la lumière naturelle du soleil transformer la couleur du ciel, passant du bleu profond au bleu ciel léger, parfois avec quelques teintes roses éphémères. Ces derniers jours le froid hivernal m'a donné envie d'un petit-déjeuner bien cocooning, consistant et réconfortant. Je me penche souvent vers le granola, croustillant et mielleux à souhait, il y en a d'ailleurs de nombreuses recettes sur le blog, ou vers les fameux porridges bien chauds et épicés. Mais une fois n'est pas coutume j'avais envie de tester le müesli que je n'avais pas mangé depuis des années. 
Les flocons d'avoine sont l'idéal pour le petit-déjeuner, ils sont consistants, riches en fibres et protéines, permettant ainsi de donner à notre corps l'énergie nécessaire pour débuter la journée et se remettre en marche. Il ne faut pas hésiter à prendre des portions de 50 à 100g pour en avoir tous les bienfaits
Après plusieurs essais dans mon bol matinal je suis parvenue à concocter l'association parfaite, celle qui mêle un petit goût vanillé, grâce à la noix de coco, et les arômes mielleuses et chaudes des fruits séchés. J'ai également essayé d'y incorporer quelques pépites de chocolat noir, cela apporte une note encore plus fondante et réconfortante en bouche. Et vous, quel mélange müesli préférez-vous ?



Pour 1 bocal (4 petits-déjeuners) :
- 200g de flocons d'avoine bio sans gluten
- 3 cuillères à soupe de noix de coco séchée
- 50g de figues séchées
- 50g de pruneaux
- 50g de mulberries
- 20g de raisins secs
- 4 cuillères à soupe de pépites de chocolat noir (facultatif)

Couper les figues et les pruneaux en petits dés.
Mettre l'ensemble des ingrédients dans un bocal et mélanger.
Le müesli est prêt à être savourer avec un yaourt végétal ou du lait végétal.

15 janv. 2017

Galette des rois à la frangipane (vegan)

Après une longue semaine d'attente depuis le jour de l’Épiphanie il était temps que je prépare une galette des rois végétale ! Car bien que les carrés moelleux à l'amande et haricots blancs que je vous ai proposé la semaine dernière étaient moelleux, délicieux et vraiment dans l'esprit de l'Epiphanie, ils ne remplacent pas notre traditionnelle galette. 
J'ai toujours connu la galette des rois à l'amande ou à la frangipane, c'est celle de la tradition française et de mes souvenirs. D'ailleurs quelle déception lorsque lors de certains goûters, enfant, on nous donnait une "galette" aux pommes. Pour moi toute variante s'apparente à une simple tourte, aussi délicieuse et originale soit-elle. Ainsi je ne pouvais vous présenter qu'une galette à la frangipane maison pour cette occasion.


C'est en réalité plus facile qu'on le pense de trouver des pâtes feuilletées végétales en supermarché, de nombreuses marques en proposent à base d'huiles et margarines dont certaines sortent du lot par leur absence d'huile de palme dans les ingrédients. C'est le même combat avec la margarine, sujet sur lequel je ne me suis penchée que récemment, lors de la période de Noël. Il existe en effet de nombreuses alternatives végétales qui ne sont certes pas labellisées 'Vegan' mais à la portée de tous ! Cela permet de ne pas manquer une occasion pour partager cette festivité en famille en apportant sa propre galette maison qui est en tous points semblable à une galette de boulangerie, je vous l'assure. 
D'ailleurs, qui a eu la fève chez vous ?



Pour 4 à 6 personnes :
- 2 rouleaux de pâtes feuilletées végétales
- 200g de poudre d'amandes
- 80g de sucre roux complet
- 50g de margarine végétale
- 2 cuillères à soupe de fécule de maïs ou farine sans gluten
- 3 cuillères à soupe de crème végétale
- 1 pincée de vanille en poudre
- 1 cuillère à café de kirsch (facultatif)
- Quelques gouttes d'arôme d'amande amère
- Une fève
- Lait végétal et sucre glace

Fouetter la margarine avec le sucre jusqu'à blanchiment.
Ajouter la fécule, la vanille et la poudre d'amande.
Incorporer la crème végétale, l'arôme d'amande amère et le kirsch.
Bien mélanger et réserver.

Préchauffer le four à 180°C chaleur tournante.
Etaler le premier rouleau de pâte sur une plaque allant au four.
Répartir la frangipane au centre, de manière homogène, en laissant une bordure de 2 cm tout autour.
Mettre la fève et appuyer légèrement.
Déposer le second rouleau de pâte feuilletée sur la frangipane.
A l'aide des doigts appuyer légèrement sur les bords afin de sceller les deux pâtes puis à l'aide d'un couteau fin.

Dessiner un motif au choix sur la galette avec le couteau.
Piquer un tout petit trou au centre afin que la galette ne gonfle pas trop pendant la cuisson.
Badigeonner le dessus de lait végétal et saupoudrer de sucre glace.
Enfourner 30 min environ, jusqu'à ce que le dessus et les côtés soient bien dorés.

12 janv. 2017

Sundubu jjigae vegan (Mijoté épicé coréen au tofu soyeux)

La cuisine coréenne est vraiment savoureuse, pleine d'épices et de saveurs nouvelles que nous avons encore à découvrir. Je l'ai découverte, du moins quelques mets typiques comme le fameux bibimbap, il y a plusieurs années lorsque j'étais allée au restaurant coréen avec des amis. Depuis j'ai toujours voulu découvrir de nouveau cette cuisine épicée, et pourtant j'attendais patiemment de retourner au restaurant pour cela alors que je pouvais tenter de réaliser quelques plats à la maison.
C'est par un heureux hasard que j'ai découvert le sundubu jjigae, un ragoût (ou mijoté pour un nom plutôt appétissant) épicé à base de tofu soyeux, lorsque j'avais du tofu soyeux à consommer rapidement et l'envie d'un plat innovant à cuisiner. D'ailleurs je vous avais dit que l'un de mes objectifs pour 2017 était de chercher des recettes qui changent du quotidien, des recettes inédites, de toujours chercher à découvrir de nouvelles saveurs. 
 L'idée de mettre du tofu soyeux dans un plat mijoté en sauce, qui plus est épicé, me donnait vraiment l'eau à la bouche ! Je n'y avais songé avant car le tofu soyeux était surtout réservé aux gâteaux et aux veloutés. Le résultat n'est peut-être pas des plus appétissants et pourtant ce plat est absolument délicieux et réconfortant comme il faut. Après tout les épices ont un côté réchauffant tellement propice à l'hiver.


Pour 2 personnes :
- 8 à 10 shiitakes frais ou deshydratés
- 200g de brocoli
- 150g de patate douce
- 1 oignon
- 250g de tofu soyeux
- 1 cuillère à soupe de pâte miso (coréen si possible)
- 2 cuillères à soupe de gochujang (purée de piment coréenne)
- 2 cuillères à soupe de sauce soja
- 2 cuillères à soupe de poudre de piment
- 1 petite louche de bouillon de légumes
- Huile de sésame
- 150g de riz

Laver les couper les légumes en dés.
Emincer l'oignon et le faire dorer dans l'huile de sésame.
Faire cuire légèrement la patate douce coupée et le brocoli à la vapeur pendant 3 min.

Ajouter la pâte miso, le gichujang, la sauce soja, le piment et le bouillon dans la poêle.
Ajouter les shiitakes et la patate douce. Mélanger.
Couvrir et laisser mijoter à feu doux 10 min.

Ajouter le brocoli et le tofu soyeux.
Emietter le tofu dans la poêle.
Couvrir et laisser mijoter de nouveau pendant 5 min.

Servir de suite avec du riz et de la ciboule fraîchement ciselée, éventuellement du kimchi (chou fermenté au piment).