27 mai 2018

En finir avec le pastique en cuisine ? Conseils & Astuces

Le plastique est partout, de la salle de bains à la chambre en passant par la cuisine, mais également dans toutes les boutiques et même les bars et restaurants. Il sert à emballer, à recouvrir, à créer des meubles et objets électroniques, à se vêtir, à consommer... Bref à tout ! Et pourtant cette surconsommation de plastique conduit à des désastres environnementaux considérables et tellement gigantesques qu'on a d'ailleurs du mal à gérer tous ces déchets, qu'il soit dans la nature, ou dans nos bacs de recyclages.
Le point choc qui fait prendre conscience de ces catastrophes environnementales restent les images partagées dans des articles chocs et qui sont également sur les réseaux sociaux. Des tortues agonisant avec des pailles dans le nez, des plages bordés de détritus, des fonds marins tapissés de déchets ou encore des rives encrassés de fragments en tout genre. Tout cela se passe à l'autre bout de la planète, les images et les reportages sont poignants (comme celui de Sea Sheperd), et pourtant nous continuons notre bout de chemin avec les mêmes habitudes... Ce n'est pas parce que cela se passe à l'autre bout de la planète que nous ne devons pas réagir. La faute reste aux industriels ? Oui mais les consommateurs contribuent en achetant à ce désastre. Je ne cherche en aucun cas à vous culpabiliser, nous consommons tous des matériaux de ce type car cela nous entoure (Faites le test !) mais je vais vous livrer quelques conseils et astuces pour diminuer le plastique chez vous, adopter de meilleures habitudes et remplacer le maximum possible. On y va ?



Qu'est-ce que le plastique ?
La matière plastique est réalisée à partir de pétrole ou de gaz naturel, le premier étant un matériau non durable qui tend à se raréfier. Elle contient ou regroupe des atomes de carbone, oxygène,  hydrogène ou azote. 
Généralement on distingue plusieurs types de plastiques (liste non exhaustive) : 
  • Le PVC ou polychlorure de vinyle utilisé pour les cartes, les plaques, les tuyaux, vitres.
  • Le PEBD ou polyéthylène qui est très souple et sert pour les films étirables, les sacs poubelles, les emballages...etc.
  • Le PET ou polytéréphtalate d'éthylène qui est plus solide que le polyéthylène et s'utilise pour les bouteilles en plastiques, les barquettes ou encore les fibres textiles.
  • Le polystyrène qui est présent dans les emballages de produits afin de protéger
  • Le PC ou polycarbonate, très résistant on s'en sert pour la construction, les CD, les casques ou encore les feux de voiture
  • Le polyester utilisé dans de nombreux textiles

Je devrais donc plutôt parler des plastiques car le nombres de matériaux plastiques est multiple. Plus récemment on entend également parler de bio-plastiques ou plastiques bio-dégradables. Ce sont des plastiques fabriqués avec 40% minimum de matière végétale comme le maïs, la pomme de terre ou le blé. Souvent reconnaissables à leur douceur et leur fine épaisseur ils sont biodégradables dans la nature car les micro-organismes peuvent les dégrader, tout simplement. Ils sont notamment utilisés pour ce qui est alimentaire comme les poubelles de cuisine de déchets verts.

Quels objets plastiques dans notre cuisine ?
Les objets plastiques sont partout, pas seulement le sac en plastique donné en boutique ou les emballages de tomates cerises. Voici une petite liste, non exhaustive, d'objets en plastique que l'on peut trouver dans sa propre cuisine.
  • Boîtes hermétiques
  • Spatules
  • Bols de robots ménagers
  • Pots à épices
  • Moules en silicone
  • Manches des couverts
  • Planche à découper
  • Sachets plastique
  • Sacs congélation
  • Emballages
  • Film étirable
  • Bouteilles d'eau ou de produits liquides (produits d'entretien, sirop d'agave, ketchup...)
  • Ciseaux
  • Sets de table et nappe
  • Plan de travail et la cuisine en soi
  • Réfrigérateur
  • Bouilloire
  • Balance
  • ...etc.

Comment se débarrasser du plastique ?
J'ai une mauvaise nouvelle à vous annoncer.... On ne pourra jamais vraiment se débarrasser du plastique, même en étant zéro déchet. Outre les emballages et les ustensiles il est également dans les appareils électroniques, appareils dont on se passe difficilement. 
On ne peut pas s'en débarrasser mais on peut facilement remplacer certains éléments pour des matériaux durables.


Remplacer les plastiques par des matériaux durables
Quand on "se construit" une cuisine il est simple de faire les bons choix dès le départ en privilégiant le bois, l'inox, la terre cuite, le verre et autres matériaux durables ; mais lorsqu'on a déjà toute sa cuisine et qu'on veut faire la transition cela peut se compliquer. On ne demande en aucun cas de tout jeter pour tout racheter, c'est un processus plus long. Il y a cependant des objets à remplacer d'urgence.

A remplacer d'urgence :
  • Les spatules, cuillères et louches en plastique, le contact du plastique avec la chaleur libère les particules nocives et est loin d'être hygiénique. Préférez les ustensiles en bois non traité.
  • Les boîtes hermétiques en plastique, souvent chauffées le problème est le même que les ustensiles sauf qu'un danger supplémentaire est ajouté lorsque le plastique est abîmé par le couteau ou la fourchette. Cela libère des particules et micro-morceaux de plastique qui, de fait, sont ingérés. Privilégiez les boîtes en verre avec un couvercle en bois si possible sinon comme il se fait souvent, des boîtes en verre avec couvercle en plastique sans BPA.
  • Les moules en silicone, il existe deux types de silicone, les platinium et les péroxydés. Les premiers sont de meilleures qualité mais rares et plus chers, les seconds sont ceux que l'on trouve partout et qui sont abordables. Ils contiennent du péroxyde parmi d'autres traitements qui se libère lors des cuissons sous haute température (180-200°C) et ce dès 100°C même si c'est indiqué que le moule résiste à 280°C. Privilégiez les moules en verre, en inox, céramique ou en terre cuite.
  • La planche à découper, tout comme les boîtes hermétiques, le fait de couper sur du plastique transfère automatiquement des morceaux de plastique dans votre nourriture, optez pour du bois qui est plus sain, hygiénique et antibactérien. Retrouvez d'ailleurs mon article sur comment prendre soin des ustensiles en bois

A supprimer :
  •  Le film étirable, vraiment pas nécessaire quand on y pense. Pour recouvrir un plat ou emballer un sandwich ? Utilisez plutôt une assiette ou une boîte en verre pour garder un plat au frais. Optez pour le tissus ou des boîtes en inox pour transporter vos sandwichs, goûter ou autre, en plus d'être zéro déchet c'est bien plus sain.
  • Les bouteilles d'eau, bien que nous ne soyons pas tous égaux concernant l'eau du robinet on peut filtrer cette eau pour la rendre plus pure. Les carafes filtrantes sont un sujet épineux et il faut réellement se renseigner sur le processus complet pour être sûr que ce soit hygiénique et sain, autrement placer un bâton de charbon dans votre eau 1 heure avant de la boire et elle sera parfaite.
  • Nappe et sets de table en plastique, sont-ils utiles ? Ils recouvrent souvent la table et la cachent de sa beauté. Si vous souhaitez la protéger optez pour des sets de table en tissus, c'est lavable et cela prend moins de place car on peut également les rouler.
  • Les emballages, on ne peut peut-être pas tous les supprimer mais au moins 70% en faisant ses courses en vrac et en se recentrant sur des matériaux bruts premiers (céréales, légumineuses, fruits secs, fruits, légumes...etc.) Vous seriez étonnés de voir la diminution des déchets.
Ce qui peut attendre :
  •  Les ustensiles avec une partie plastique seulement comme les couverts et les ciseaux. On ne met pas directement le plastique en contact avec notre bouche ou notre organisme et il n'y a pas de pression avec la chaleur (en théorie). Attendez avant des les remplacer qu'ils soient totalement usés.
  • Les robots et appareils ménagers, difficile de tout remplacer car tous contiennent du plastique. Cependant il est possible de vérifier ce plastique et de choisir des robots sans BPA et avec du plastique écologique. Mon blender Nutribullet est certifié sans BPA par exemple de même que ma bouilloire Riviera, ce qui n'est, je crois, pas le cas de mon robot Kenwood.

Avez-vous supprimé ou remplacé le plastique dans votre cuisine ? Quelles difficultés avez-vous éprouvées ?

Noisettes :

  1. comme toi, j'essaie de faire de mon mieux...

    RépondreSupprimer
  2. Pour la planche à découper c'est erroné, en bois elle n'est pas hygiénique c'est pour cela qu'elle est interdite dans les cuisines pro, elle présente pleins de micros aspérités et est poreuse donc devient un nid a microbes.

    RépondreSupprimer
  3. Article super intéressant, qui fait réfléchir. Je ne m'étais jamais rendue compte qu'on avait tant de plastique en cuisine... Bon j'ai déjà remplacé tous mes bols et saladiers en verre, mes planches à découper sont toutes en bois. Reste à faire du progrès du côté de l'utilisation de mes emballages... Merci pour ton article! :)

    RépondreSupprimer
  4. très intéressant, je tente petit à petit de diminuer les emballages de ma cuisine mais c'est pas toujours facile, mais en lisant ton article je me rend compte que je suis plutôt bonne élève, ça me rassure!!!! bisous

    RépondreSupprimer
  5. Comme toi je favorise tout autre matériau que le plastique surtout dans la cuisine (mais quelle catastrophe dans le monde des jouets pour enfants!).
    Cependant je suis plus sceptique que toi en matière de plastique sans BPA. Pour moi c'est un argument marketing de plus pour continuer à utiliser du plastique avec "bonne conscience". Je me dis qu'il y a forcément d'autres composants chimiques, tout aussi (peut-être un peu moins) toxiques. As tu fait des recherches là-dessus? Moi non mais je n'ai juste pas confiance.
    Justement tu parles de ton mixer. Pour moi le problème s'est posé lorsque j'ai voulu investir dans l'achat du fameux blender. Pour moi il était hors de question d'en acheter un avec un bol en plastique. Et bien ça limite énormément le choix, hélas. Notamment, exit la fameuse marque américaine considérée comme l'a Rolls des mixers par toute la blogosphère cuisine végé. Je m'étonne d'ailleurs que toutes ces personnes qui prennent soin de leur santé par l'alimentation ne se posent pas plus la question quant à l'utilisation de ce matériau qui reste ... du plastique!
    Je suis peut-être trop méfiante mais je n'ai plus aucune confiance en aucun argument ... marketing!
    Le plastique, même sans BPA, reste pour moi du plastique, dont ils ont juste éliminé le pire composant pour rassurer qui? Le "consommateur"! Mais quid des composants restants?
    Si quelqu'un a des infos à ce sujet, je suis preneuse!
    C'est le seul bémol qui m'a interpellée en lisant ton article qui est très intéressant et a le mérité d'éveiller les consciences afin que nous boycottions tous le plastique au maximum. À commencer par les sacs, qui sont encore présents bien que leur utilisation ait été ENFIN réduite!

    RépondreSupprimer

Un petit mot ?