13 déc. 2018

Creton vegan aux lentilles corail et millet

Creton... quel nom ! Vous vous demandez sûrement de quoi il s'agit, si ça se rapporte au mot "crétin" ou au régime crétois. Pour vous rassurer, pas le moins du monde. Le creton est une spécialité québécoise, une sorte de rillettes et pâté, traditionnellement réalisé à base de porc et avec une pointe d'épices. Bien sûr la version que je vous propose ici est entièrement végétale.
J'ai découvert cette recette en version végétale lors de mon séjour au Canada, il y a déjà plus d'un an. A peine descendu du bus depuis l'aéroport de Montréal je suis allée dans le restaurant vegan Restovego aux buffets salés et sucrés terriblement appétissants ! L'inconvénient de ces buffets est que l'on mange à n'en plus pouvoir car on a l'envie de tout goûter, pas vrai ? L'assiette était pleine, pleine de délicieux mets du monde entier dont quelques spécialités à la saveur canadienne dont ce fameux creton. 
La texture du creton est fondant à souhait, avec quelques morceaux, des notes sucrées de sirop d'érable et d'épices de Noël. Si gourmand et généreux, pourtant si digeste, le creton a été un réel coup de coeur si bien que je m'étais promis de tenter d'en refaire une fois en France. L'hiver dernier j'avais réalisé une première version à base de millet, bonne et fondant mais pas à la hauteur de mes espérances. Il manquait alors un petit quelque chose.


Cette année j'ai retenté la recette, en cherchant dans mes souvenirs la saveur de cette terrine végétale québecoise. J'y ai alors glissé des lentilles corail pour plus de crémeux et de texture, elles apportent également des protéines dignes d'un creton vegan. Une pointe de champignons, ici du reishi en poudre, pour le côté fruits secs typique de l'automne également renforcé par le délicieux lait de noisettes. J'ai relevé le creton avec du tamari et de la levure maltée qui donnent du caractère à tout plat végétal et une certaine rondeur en bouche. Naturellement le sirop d'érable et la pointe de cannelle font leur apparition dans cette recette québecoise, j'y ai également ajouté un petit peu de noix de muscade que j'aime tant.
Outre la saveur, ce qui donne toute la texture au creton est la double cuisson des lentilles et millet. D'abord cuits dans le bouillon de légumes pour qu'ils développent leur saveur, ils sont ensuite poêlés pour fondre en une purée épaisse et gourmande que l'on parfume ensuite avec le reste des ingrédients. Le creton est meilleur consommé à température ambiante, sur du pain ou des tartines. Mais il est aussi excellent en accompagnement, sur le bord de l'assiette pour encore plus de gourmandise.



Epinglez cette recette sur Pinterest !


Pour un pot :
- 60g de millet
- 60g de lentilles corail
- 1 cuillère à café de bouillon en poudre
- 1 petit oignon
- 1 pincée d'ail lyophilisé
- 1 cuillère à café de thym
- 1 cuillère à café de sauge séchée
- 1/2 cuillère à café de 4 épices
- Noix de muscade râpée
- 1 cuillère à soupe de tamari
- 1 cuillère à soupe de levure maltée
- 1 cuillère à café de reishi Iswari ou 100g de champignons de Paris hachés finement et poêlés
- 125 ml de lait végétal (noisette ici)
- Sirop d'érable
- Sel, poivre
- Margarine végétale ou huile de coco

Au moins deux heures avant, faire tremper le millet et les lentilles corail.
Les égoutter et les rincer.

Mettre le millet et les lentilles dans une casserole et recouvrir d'eau bouillante avec le bouillon.
Faire cuire à petits bouillons pendant 12 minutes environ. L'eau doit être complètement absorbée et l'ensemble très tendre.

Hacher finement l'oignon et le faire revenir avec l'ail dans de la margarine végétale.
Ajouter une pincée de sel et un filet de sirop d'érable pour faire légèrement caraméliser.
Ajouter le mélange de millet et lentilles cuits puis les herbes et épices.
Bien remuer et ajouter le lait végétal, le tamari, la levure maltée et le reishi (ou les champignons si vous optez pour cette option).

Cuire à feu moyen pendant environ 5-10 minutes en mélangeant fréquemment afin que l'ensemble soit crémeux avec une texture proche de la purée et de la terrine.
Goûter et rectifier l'assaisonnement si nécessaire avec les épices, sel et poivre.
Mettre en bocal et laisser totalement refroidir avant de placer au frais puis de servir.


Noisettes :

  1. Voilà, je ne connaissais pas le créton ( même en version classique) donc je découvre. Ma foi, cela me parait délicieux ! Belle journée

    RépondreSupprimer
  2. merci pour cette belle découverte!!! bisous

    RépondreSupprimer
  3. Coucou, une totale découverte pour moi qui adore la cuisine du monde, c'est chouette ! Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Hello ma belle,
    comment vas tu ? je ne connaissais pas le créton donc c'est une jolie découverte :) ça a l'air très bon! J'ai hâte de tester la recette :)
    Bisous et bonne soirée
    Mimi

    RépondreSupprimer

Un petit mot ?