12 déc. 2017

Faux-mage fermenté aux noix de cajou et miso

Quand on parle de véganisme avec ses amis, son entourage et des connaissances on entend souvent dire que le fromage est l'aliment dont ils n'arriveraient pas à se passer. C'est vrai qu'il est omniprésent dans de nombreuses recettes, surtout en périodes automnale et hivernale. Je pensais également avoir du mal à me passer de fromage de chèvre que j'adorais tant, de pecorino qui m'était particulier et de mozzarella - star incontournable des pizze. Pourtant j'ai rapidement pris mon pied sans, je m'en suis et m'en passe toujours très bien si bien que je n'utilise même pas les nombreuses alternatives végétales au fromage aujourd'hui disponibles en magasin bio et même dans nos grandes surfaces. La preuve, cela fait depuis plusieurs mois que j'ai un bloc de faux-mage Violife dans le réfrigérateur, même pas entamé !



D'un autre côté j'aime aussi les petits défis et les expériences en cuisine, après bientôt trois ans de véganisme j'avais envie de réaliser un faux-mage aux noix de cajou. J'ai eu l'occasion d'en goûter quelques uns lors des salons comme VeggieWorld et bien que différent d'un fromage traditionnel (et c'est normal) je trouvais le goût vraiment agréable, doux et généreux. Les fêtes arrivant à grands pas, cela me semblait la période idéale pour relever ce défi et m'atteler à la tâche car on ne coupe pas au plateau de fromage lors des repas de famille, pas vrai ?
On trouve une multitude de recettes en ligne pour faire des faux-mage, avec des amandes, des noix de cajou, du tofu, du tempeh, du riz... Plutôt que de me noyer parmi ce flot de recettes j'ai pris quelques idées pour réaliser mon propre fromage 'au feeling'. En réalité j'avais déjà essayé, l'an dernier, de faire un faux-mage mais j'avais utilisé du miso brun, donnant un goût de miso trop proéminent et bien éloigné du résultat escompté. Cette fois le miso clair ou shiro miso apporte une note parfumée juste comme il faut, et surtout les ferments naturels nécessaires, à ce faux-mage légèrement affiné.



Pour 1 petit faux-mage :
- 100g de noix de cajou non grillées
- 1 à 2 cuillères à soupe d'eau minérale
- 1 cuillère à café de miso clair
- 1 bonne pincée de fleur de sel
- 1 petite pincée de poivre
- 1 pincée d'ail lyophilisé 
- 1 pincée d'oignon en poudre
- Quelques gouttes de jus de citron bio

Faire tremper les noix de cajou dans de l'eau claire pendant 6 à 8h.
Les égoutter, les rincer et les mettre dans le bol du mixeur.
Ajouter l'ensemble des ingrédients et mixer jusqu'à l'obtention d'une pâte crémeuse et homogène.
Verser la pâte dans un tissus à fromage ou une étamine et former une boule.
Laisser égoutter le fromage à température ambiante pendant une nuit ou 10h.
Former un rond et le déposer sur une assiette et placer l'assiette dans un four à 40°C ou sur un radiateur pendant 24h.
Saler légèrement le dessus et placer au frais pendant 5 jours pour affinage.
Retourner pendant le 3e jour.
Le faux-mage est prêt à être déguster quand la croûte devient légèrement sèche.



Noisettes :

  1. Ta recette, toute simple, est à essayer, c'est sûr! J'ai tenté avec des amandes déjà, c'était pas mal du tout!

    RépondreSupprimer
  2. Top! En effet, c'est simple et le visuel fait très envie!!

    RépondreSupprimer
  3. Le fauxmage m'a toujours intriguée, je goûterais bien...

    RépondreSupprimer
  4. Je suis très curieuse à l’idée de ce faux-page fait maison et au bien envie de tester moi même. Merci pour ta recette qui me fait de l’oeil ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour super recette de faux mage - une des meilleures que j'ai testées. Pour corser un peu plus le goût et faire qu'il se rapproche encore plus du fromage, j'ajoute une cuiller à soupe de flocons de levure.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour - Excellente recette de faux mage, une des meilleures que j'ai testées. Pour corser un peu le goût afin qu'il s'approche de celui du fromage, j'ajoute une cuiller à soupe de flocons de levure avant de mixer.

    RépondreSupprimer