6 août 2015

Lait praliné amandes - noisettes maison

Le lait, ce doux nectar onctueux, de couleur crémeuse et pure, si doux et léger... Il n'est pas étonnant que l'on ait donné un si joli nom à la "Voix Lactée"...
Presque chaque matin j'ai mon petit bol de lait, souvent en porridge, parfois nature enrobant un généreux granola maison. Mais ce que j'aime dans ces petits rituels matinaux, c'est la variété, tant de possibilités d'associations de saveurs, de fruits frais, séchés et secs ; mais surtout, le choix des laits végétaux que je déguste. Je ne bois que cela maintenant, digeste et gourmand, ils ne laissent aucun arrière goût et sont naturels, sans cruauté ou sang déversé.
Dans mon bol se trouve souvent du lait de soja, avoine, noisette ou coco, ce sont mes saveurs préférées, rondes en bouche et réconfortantes. Les laits végétaux sont reconnus pour être plus onéreux que le lait animal, mais c'est un petit plaisir au quotidien que je m'octroie, et ce n'est pas comme si je consommais une dizaine de litres par semaine... Ceux que je consomme au quotidien sont parmi les plus raisonnables mais d'autres me tentent souvent terriblement et le prix me fait hélas fuir la plupart du temps... C'est d'ailleurs pour cela que je me suis mise à faire mon lait d'amandes maison, tellement simple, économique et meilleur. Car, oui, en plus d'économiser de l'argent on se délecte davantage de ces gorgées lactées car on en choisit l'intensité, la douceur et la composition.



J'aime éperdument la noisette, ce n'est plus un secret, et comme je vous le confiais il y a quelques instants il fait sans aucun doute partie de mes laits végétaux favoris. Cela dit tout ce qui est praliné me fait frémir de plaisir à chaque bouchée, à chaque gorgée. Si gourmand, délicieux et réconfortant, cela a un côté cocon et automnal que j'aime particulièrement. Alors, pourquoi ne pas me faire un lait praliné maison avec des amandes et noisettes (ramassées avec amour) ?
Si doux en bouche, tel un nuage lactée, moelleux et chaleureux... Je vous le recommande vivement.



Pour 600 mL * :
- 50g de noisettes entières
- 50g d'amandes entières
- 2 belles dates medjool
- 1 pincée de sel
- 600mL d'eau claire

La veille mettre à tremper les amandes et les noisettes dans un grand bol d'eau.
Le lendemain bien les rincer, plusieurs fois.
Mettre les noisettes, les amandes, le sel et les dates dénoyautées dans un blender et ajouter l'eau claire.
Mixer le plus finement possible.
Passer à l'étamine ou dans un tissu type gaze fine.
Récupérer la pulpe, appelée okara et verser le lait obtenu dans une bouteille en verre.
Mettre au frais. Ce lait se garde 3 - 4 jours.

* En théorie avec 100g de fruits secs on peut obtenir 1 L de lait en mettant 1 L à la place de 600 mL, mais j'aime les laits intenses en goût. A vous de doser selon votre préférence.

Noisettes :

  1. Oh la la! Mais tu m'intéresses fortement avec ta petite recette! Depuis peu, je me délecte de lait d'avoine ou de riz le matin. Je vais bientôt tester le lait d’épeautre. Mais, comme tu le soulignes, tout ça coûte un bras! Et pour moi qui vis à la Réunion, ça m'en coûte deux! Du coup, j'ai résisté à acheter les laits de noisettes et d'amandes (6€ le litre...) qui seront sûrement mes préférés tant j'aime ces petits fruits secs!...Merci pour ce très beau partage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet ! Je trouve que les laits d'amandes ou de noisettes font partie des laits végétaux les plus chers du marché, avec les mélanges spéciaux comme épeautre-châtaigne ou ceux au café. Alors dans les îles ce doit être affreux... Il faut que tu testes maison si les fruits secs de base ne sont pas trop chers, dans tous les cas tu économiseras je pense.

      Supprimer
  2. Je reviens, j'ai oublié de poser LA question: les dattes de medjool, est-ce indispensable? Je ne sais même pas ce que c'est! lol!
    Merci de ta réponse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les dates medjool sont une variété de dates, elles sont grosses, tendres et sucrent bien.
      Si tu n'en trouve pas tu peux mettre des dates d'autres variétés, il faudra sûrement en mettre plus.
      Autrement mets deux cuillères à soupe de sirop d'agave, selon les goûts ;)

      Supprimer
    2. Merci pour tes réponses Camille! J'ai réalisé ce lait séparément, c'est à dire un bocal de lait de noisettes et un bocal de lait d'amande. Je voulais pouvoir goûté individuellement! Je n'ai pas ajouté quoique ce soit pour sucrer car c'est à mon goût ainsi, juste une petite pincée de sel (qu'on ne sent pas) pour exaucer le goût. Une merveille! Merci!
      Je ferai une publication sur mon blog et je te citerai (je te préviendrai aussi!)
      Bises et bonne journée!

      Supprimer
  3. Muhm!! Le lait d'amande est devenu la boisson préférée de Monsieur!! Il apprécierait sûrement le lait maison!! Une superbe recette!! Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aussi la recette du lait d'amandes nature, ça devrait fortement lui plaire ;)

      Supprimer
  4. Ma fille étant intolérante au lactose, je sens que je vais essayer dès qu'elle rentre de vacances. Je ne pensais pas que ce soit aussi simple à faire. Merci pour l'astuce.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est étonnant, n'est-ce pas ?
      Et n'hésite pas à tenter d'autres associations ;)

      Supprimer
  5. Amoureuse des noisettes et des amandes aussi (Rosenoisettes, Amande et basilic, tout est dit ;-), mais ne buvant que très rarement du lait végétal ou autre (je n'aime pas le lait d'origine animal), j'ai quand même envie d'essayer ta recette. Je viens de récolter les amandes (enfin, un petit peu car l'essentiel des amandiers donnent des amandes amères !) et possède quelques noisettes (malheureusement achetées), il ne me reste plus qu'à.
    Il y a quelque chose que je ne comprends pas avec les laits végétaux : leur nom ! Elles n'ont rien de lait...Est-ce que tu sais toi ?
    Il faut garder l'okara, mais pourquoi ? Je crois comprendre qu'on ne l'intègre pas au liquide...
    Merci Camille pour cette recette sans doute très douce.
    À bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant en commun, décidément ;)
      Tu n'aimes pas le lait végétal ou est-ce une autre raison qui fait que tu n'en bois pas ?
      J'en ai testé de nombreux et côté soja je sais les marques à ne pas prendre car leur goût peut être trop léger et similaire à de l'eau, ou trop farineux.
      C'est vrai que lait végétal n'a pas tant de sens, c'est un jus au final ! Mais cette belle couleur laiteuse lui donne sûrement son nom, de même que son utilisation.
      Quand à l'okara c'est un ingrédient magique ;) Regarde dans mes archives, j'avais proposé une brioche qui explique un peu, sinon la recette publiée aujourd'hui te donnera la puce à l'oreille. Et un article arrivera prochainement qui expliquera davantage. (Que de mystère !)
      A très bientôt chère Clémentine

      Supprimer
  6. j'ai tester le lait d'amande maison dernièrement et le lait de noisette me tente beaucoup!!! gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un mélange des deux comme celui-ci, praliné, devrait alors sûrement te plaire !

      Supprimer
  7. alors là, ça me plait énormément!!! Une recette que je mets direct de côté !!! Grosse bise et merci pour cette belle recette !!!

    RépondreSupprimer
  8. tes photos sont magnifiques et me donnent tellement envie d'y gouter!

    RépondreSupprimer
  9. J'adore ces laits, et ta version maison me donne tellement envie, pour demain matin avec mes oats, ce serait top !
    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec un porridge ou un pudding froid c'est excellent, j'espère que tu y gouteras !

      Supprimer
  10. C'est une très belle recette que tu nous offres aujourd'hui, merci pour cet excellent partage, bon pour la santé, le moral et la planète. Gros bisous

    RépondreSupprimer
  11. pour ma part, quand je n'ai pas d'amandes entières sous la main, je le fais avec de l'amande en poudre..par contre je fais chauffer la préparation (eau+amande en poudre) jusqu'à la première ébullition tout en remuant, ensuite je filtre pour récupérer d'un côté le lait,je laisse refroidir et je le mets en bouteille de verre... je trouve que cela ressemble plus à du lait que si on le fait " froid"....(j'ai testé les deux méthodes) moi je ne rajoute pas de dattes ou autre "sucrant" je l'apprécie nature tel quel (question de goût) ...quand au résidu que l'on appelle Okara, je l'utilise dans ma pâte à pancake sans gluten ou diverses pâtisseries, je le mets en bocal en verre si je ne l'utilise pas de suite....mais quelques jours car je crois que cela ne se conserve pas très longtemps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vrai que j'ai vu cette autre version, il faudrait que je teste ! Puisqu'en chauffant la poudre devient plus tendre elle se mixe mieux et donc il y en a plus dans le lait final.
      Merci en tout cas !
      Puis tes pancakes me donnent l'eau à la bouche :)

      Supprimer
  12. très belle recette que je découvre alors que je viens de mettre des amandes à tremper ! Je vais faire un mélange riz-amandes. Par contre je ne fais jamais cuire pour ne pas perdre le bénéfice des oléagineux crus, je préfère faire tremper plus longtemps.

    RépondreSupprimer