5 mai 2015

Brownie cru au chocolat noir

Les aliments offrent tellement de bonnes choses en plus de leur goût unique, et chaque jour est fait de découverte. Toujours vouloir découvrir est l'élément clef de la cuisine, découvrir des couleurs, des saveurs, des produits ; ou devrais-je dire re-découvrir car, bien que cela puisse être nouveau pour nous on apprend souvent que ce qu'on croyait inconnu sur nos terres était en fait commun à un certain moment.
Toujours dans cette soif d'apprendre je souhaitais ardemment manger, goûter puis cuisiner cru. Bien entendu la cuisine crue, dite vivante, nous entoure plus qu'on le croit, nos salades et crudités en sont de très bons exemples. Mais la crusine, l'inverse de la cuit-sine, m'intriguait notamment pour sa pâtisserie. Comme je vous l'avais raconté lors de mon expérience à Prague où j'avais pu goûter un gâteau au chocolat cru, je me suis décidée à me lancer à réaliser des desserts crus.
Contrairement à ce que l'on peut penser, la crusine n'est faire de la même manière que la cuisine, il ne s'agit en effet pas de faire une délicieuse pâte à brownie traditionnelle et de la manger à la cuillère. La crusine s'apprend, se découvre et s'appréhende. Souvent à base d'un fruit sec mixé avec des fruits séchés elle s'agrémente de nombres choses. Cela sera le sujet d'autres articles, pour l'instant place à la recette de mon premier brownie cru au chocolat noir.





Pour 1 personne :
- 30g de cerneaux de noix
- 40g de pruneaux dénoyautés ou dates
- 1 cuillère à café de cacao non sucré
- 1 cuillère à café de sirop d'agave
- 30g de chocolat noir
- 1 pincée de sel

Si les pruneaux sont secs, les mettre à tremper dans de l'eau chaude.
Mixer les cerneaux de noix avec le sel et le cacao.
Ajouter les pruneaux, sans l'eau.
Faire fondre le chocolat au micro-ondes avec un peu d'eau, bien mélanger pour obtenir un mélange lisse.
L'ajouter au mélange avec le sirop d'agave et bien l'incorporer.
Dans un cercle déposer le mélange et bien l'aplatir pour obtenir un palet.
Réserver au frais 1h, puis sortir du frais au moins 20 min avant dégustation.

Noisettes :

  1. ils ont l'air terribles tes brownies, bien moelleux ! je mets ta recette de côté ; bisous et bonne soirée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne dirais pas moelleux mais fondant en bouche ;)

      Supprimer
  2. j'y gouterais bien à ton brownie cru!!! bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas, en plus on peut les faire individuellement ;)

      Supprimer
  3. Wow, le résultat est bluffant !! Ca a vraiment l'air super bon, j'adorerais goûter !!
    Bonne fin de journée, bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      Je trouve aussi cela étonnant et unique !

      Supprimer
  4. Re cette bien originale encore!
    Je viens tout juste de réaliser des petits cakes fondants de Donna Hay..
    mais..beaucoup plus riches..
    Géniale ta recette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      Chaque goûter est bon à prendre !

      Supprimer
  5. un brownie que j'aimerai bien gouter :-) bisous et belle soirée

    RépondreSupprimer
  6. Pourquoi pas! Je suis convaincue... après tout lorsque l'on fait un gateau, on en enlève bien au doigt ce qui reste sur le bol! Miam, ce brownie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! Et c'est d'ailleurs excellent, cependant la pâte d'un brownie cru n'est pas la même qu'un brownie qui ira cuire au four ;)

      Supprimer
  7. Quelle bonne idée, j'ai justement du chocolat cru que je pourrais utiliser dans cette recette !!

    RépondreSupprimer
  8. Oulalala une recette au chocolat, moi aussi je suis bien tentée maintenant!! Et zou dans mes favoris DIRECT! :D Belle soirée à toi!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah, je sais que tu es une fan de chocolat :p
      Tu m'en diras des nouvelles !

      Supprimer
  9. Il me plaît trop ton petit brownie cru ! Je le mets au programme de ces prochains jours ! Bisous

    RépondreSupprimer
  10. Je suis bien d'accord avec toi. Pour moi, la curiosité en cuisine occupe une place primordiale. J'ai beaucoup de mal à cuisiner des classiques ... Au grand désespoir de certains.
    C'est marrant, j'ai testé le brownie cru mi avril moi aussi. Il avait deux couches : une plus croustillante et une plus crémeuse. J'étais chez des amies pas du tout habituée à mes essais culinaires et elles ont toutes apprécié cette nouveauté. Et moi, j'ai adoré, alors ta recette, je la garde !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le brownie dont tu parles m'intéresse beaucoup !
      Tu as la recette sur ton blog ?
      Idem ! Les classiques passent toujours après... je pars toujours d'un classique et en fais un dérivé XD

      Supprimer
  11. Cru ou cuit.. de tout façon chez moi le chocolat est roi ^^
    Cela dit, à tenter... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le chocolat noir est tellement extra, il faut le dire.

      Supprimer
  12. Tout à fait surprenant. Tu piques ma curiosité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite vraiment pas à le réaliser :)

      Supprimer
  13. Non mais ma parole, c'est complètement indécent!!! :D
    Super!!! Je prends note, hi hi.

    RépondreSupprimer
  14. c'est une recette que je dois tester et quand je vois tes photos je me dis que je devrai très vite filer en cuisine!! ;)
    bises

    RépondreSupprimer