5 sept. 2012

Gâteau moelleux à la pomme et mûres sauvages

Le gâteau moelleux ou "gâteau qui revient de loin". Pourquoi vous demanderez-vous?
Disons que la recette de base de ce gâteau de Martha Stewart me semblait vraiment suspecte quant à la proportion de certains ingrédients, surtout la farine et le sucre par rapport à seulement deux oeufs. Je me suis dit que si je les respectais le gâteau serait certes bien haut mais surtout massif et risquait de nous caler à la première part (la gourmande parle), tout en ayant eu peu de fruit en bouche.
Bref, je me devais de résoudre ce problème mais le plus difficile était de tout rééquilibrer. Un peu de cette recette-ci et un peu de cette recette-là et voilà ce gâteau à la forme originelle mais aux quantités réduites partiellement ce qui donne un bon équilibre entre la garniture et la pâte avec un moelleux comme il faut.
Résultat... Au bout de ma troisième part j'ai du demandé qu'on m'enlève le plat de devant le nez pour ne pas en reprendre encore, mes parts de plus en plus petites mais le ventre de plus en plus plein!





Pour 1 moule à manqué de 26cm de diamètre :
- 2 oeufs de lin
- 180g de farine
- 2 cuillères à café de levure chimique
- 100 à 120g de sucre selon les fruits et les goûts
- 1/2 cuillère à café de cannelle de Ceylan en poudre
- 5 cuillères à soupe de lait végétal
- 80g de margarine
- 3 pommes
- 125g de mûres sauvages
- sucre roux

Préchauffer le four à 180°C
Préparer les oeufs de lin en mélangeant 2 cuillères à soupe de graines de lin moulues avec 4 cuillères à soupe d'eau tiède. Laisser reposer 10 minutes.
Huiler et fariner le moule à manquer.
Dans un saladier mélanger la levure avec la farine et le sucre.
Ajouter les oeufs de lin, le lait et la margarine fondue, puis la cannelle.
Bien mélanger et répartir la pâte uniformément dans le moule.
Peler et couper les pommes en huit puis les disposer en rosace sur la pâte.
Poser délicatement les mûres sur le dessus des pommes et de la pâte.

Saupoudrer de sucre roux.
Enfourner pour 25 min.
Déguster à température ambiante avec de la crème chantilly, de la crème fraîche ou un coulis de mûres.


Noisettes :

  1. Non seulement la recette est alléchante, mais en plus ce gâteau est très joli ! J'adore la manière dont les mûres ont coloré les pommes.

    RépondreSupprimer
  2. Ca donne faiiiiiiiim *o*
    En plus des pommes et de la canelle, alchimie parfaite je vais voir si je peux le refaire ici. Merci de la recette !

    RépondreSupprimer
  3. mures sauvages...
    ca a l'air trop bon!


    www.letiziabarcelona.com

    RépondreSupprimer
  4. C'est vrai qu'il a l'air slurpement bon!! Et j'adore la mûre, ça me rappelle mes étés d'enfance à la montagne, quand on les mangeait directement sur le buisson!

    RépondreSupprimer
  5. C'est vraiment trop bon accompagné d'un coulis de mûres maison. Encore merci au chef!!

    RépondreSupprimer

Un petit mot ?