15 mars 2016

Muffins aux myrtilles (vegan & sans gluten)

Les muffins à la myrtilles sont l'une de mes premières expériences culinaires, il y a bien dix ans de cela. Je me souviens encore être à la recherche parfaite, moelleux, cuits à coeur, avec des myrtilles fondantes, créant un coulis violet terriblement appétissant. A vrai dire je ne sais où j'ai conservé la dernière recette aboutie, elle date de tellement longtemps qu'elle a dû se perdre parmi mes nombreuses coupures de journaux et recettes rédigés sur post-it.
C'est l'occasion de tenter d'en refaire, sans oeufs, sans lait ni beurre, totalement véganes, avec des fruits frais.



Pour 10 muffins :
- 90g de farine de riz
- 70g de farine de sarrasin
- 50g de noix de coco
- 50g de sucre roux complet
- 1 cuillère à café de bicarbonate ou  1,5 cc de levure chimique
- 1 cuillère à café de cannelle ou vanille
- 1 pincée de sel
- 60mL d'huile végétale
- 120mL de lait végétal
- 2 cuillère à café de vinaigre de cidre
- 4 cuillères à soupe de compote de pomme ou 2 bananes écrasées
- 80g à 100g de myrtilles fraîches
- amandes concassées pour le dessus

Préchauffer le four à 200°C ou 180°C si chaleur tournante.
Mettre des caissettes dans des moules à muffins ou simplement les graisser.
Mélanger tous les ingrédients secs ensemble.
Mélanger les ingrédients humides ensemble avant de les ajouter aux secs.
Ajouter enfin les myrtilles, mélanger délicatement avant de mettre dans les caissettes.
Parsemer d'amandes concassées et enfourner entre 20 et 30 min.
Vérifier la cuisson en plantant un couteau, la lame doit ressortir propre.
Laisser refroidir 10 min.

Noisettes :

  1. J'aime beaucoup les myrtilles surtout la tarte aux myrtilles ! mais cela est un très vieux souvenir car je ne peux plus jamais cueillir de myrtilles et je trouve que les myrtilles congelées n'ont pas vraiment de goût, comme la plupart des trucs congelés d'ailleurs !
    Tes muffins me sont bien sympathiques, j'opterais davantage pour compote de pommes et vanille, plus doux et neutre.
    Bon petit déjeuner demain avec tes jolis muffins Camille.
    Passe une bonne soirée, bises.

    RépondreSupprimer
  2. Humm, des myrtilles, j'adore,
    j'arrive!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi :)
      Mais je préfère les framboises !

      Supprimer
  3. Ils sont très appétissants ! parfait j'ai tout dans le placard pour les faire sauf les myrtilles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus qu'à regarder le marché pour les myrtilles alors :)

      Supprimer
  4. Ils ont l'air drôlement bon tes muffins !!
    Je te souhaite un bon mercredi. Bisous

    RépondreSupprimer
  5. ils sont magnifiques et super appétissants!!!!

    RépondreSupprimer
  6. Quelle belle couleur, ils donnent extrêmement envie !

    RépondreSupprimer
  7. Hum, j'y goûterai bien. Je suis dingue des myrtilles !!!
    Tu as utilisé quelle huile végétale ? Je n'ai que de l'olives et j'ai peur que ça parfume un peu trop...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai utilisé de l'huile de tournesol :)
      Tout dépend si ton huile est fruitée je pense, après tu peux utiliser de la margarine fondu ;)

      Supprimer
  8. Les muffins aux myrtilles sont mes préférées... Et ta version est tentante !
    Bises et bon apm.

    RépondreSupprimer
  9. A faire et refaire ! 
    Tout simplement délicieux. A peine le dos tourné, tout le monde les pique dans leur boîte.

    RépondreSupprimer
  10. Très appétissants, et juste comme j'aime.
    Je vais essayer avec de la farine de riz complet et du sucre de coco. Miam !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec du sucre de coco ce doit aussi être un régal !
      Si j'en avais j'en aurais probablement utilisé :)

      Supprimer
  11. Hum...des muffins aux myrtilles bien appétissants...

    Bises.Valou.

    RépondreSupprimer
  12. Tes photos sont drôlement appétissantes! Je serais ravie de croquer dans ces bouchées gourmandes...

    RépondreSupprimer
  13. Ces petits muffins version vegan sont à croquer ! J'adore !!

    RépondreSupprimer
  14. J'adore ils doivent être très parfumés et moelleux, j'aime l'idée. A essayer :)

    RépondreSupprimer
  15. Hmmm !!! Je craque complètement pour tes muffins, ça fait trop longtemps que je n'en ai pas fait ;) merci pour la recette 💜💙

    RépondreSupprimer
  16. J'adore la couleur de tes muffins, ils sont super appétissants! Et vegan qui plus est... Que demander de plus? :)
    Belle journée à toi!

    RépondreSupprimer
  17. coulis violet...! je pense craquer dans pas longtemps!
    ils sont superbes!

    RépondreSupprimer
  18. Testés avec du sucre de coco (60 g), version vanillée, vraiment très moelleux et goûteux ces muffins ! Cependant, on sentait plus la pomme que la myrtille, d'après moi. Je garde donc cette base pour tenter ce jour une version "purée de pomme-raisins secs au rhum" au lieu des myrtilles, et je suis sûre que ce sera succulent : rhum/coco hummm ! N'ayant plus de noix de coco, je mettrai de la farine de coco à la place, et un peu plus de liquide (car ça pompe...) Merci, donc pour cette super recette car, végétaRienne, en panne d’œufs, je suis difficile à satisfaire en pâtisserie végane.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les myrtilles sont très légères en goût, les sauvages sont meilleures à ce sujet mais plus difficiles à trouver.
      A tenter aussi avec des mûres ;)
      C'est l'occasion de passer végane ;)

      Supprimer
  19. Ah ! J’oubliais : j'ai utilisé farine de riz complet, de sarrasin intégrale, pour faire baisser l'IG (malgré ça, super moelleux) et huile d'olive douce (ne s'est pas sentie, pour répondre aux commentaires). Quant au sucre de coco, là aussi, foncez !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais beaucoup pouvoir goûter au sucre de coco, quel dommage qu'il soit si onéreux !

      Supprimer
    2. La myrtille est mon fruit préféré, et, comme c'est cher en début de saison, je n'en avais mis que 80 g. Je vais la refaire avec 100 à 125 g et je suis sûre d'y trouver mon compte. Sinon, je ne connais pas les myrtilles sauvages, ça doit être une tuerie !
      Le sucre de coco est très cher, trop cher, c'est vrai, mais depuis 15 mois de végétarisme/végétalisme "sauvage" : + 17 kilos (bouhouuuu)... Le végétalisme, ça ne s'improvise pas, et il ne faut pas aller trop vite. Je retourne donc, pour l'instant au végétarisme, même si c'est "démodé", et à IG bas, si possible.
      Sauf exception exceptionnelle ! (hi hi) Et, justement, essai concluant ce soir avec la version raisins/rhum, même si mon ami a trouvé que ce n'était pas assez corsé en rhum : je ne voulais surtout pas masquer la délicatesse du coco. Merci encore pour cette belle recette, et je vais continuer à fureter sur ton site gourmand...

      Supprimer