17 nov. 2015

Compote de pommes et coings aux épices

J'ai toujours adoré les compotes, depuis toute petite, comme beaucoup, mais aujourd'hui encore. La texture velouté en bouche, avec quelques morceaux, et un goût de fruit chéri et confit dans la marmite... Chaque année nous faisons des compotes à la maison avec de belles pommes naturels de notre jardin ou qu'on nous donne gentiment, et pourtant peu de recettes sur le blog. Les instants les plus spontanés et quotidien sont souvent ceux qu'on oublie de valoriser.
N'étant pas près de ce jardin normand en cette période de compotes, je profite néanmoins des produits locaux pour en réaliser de petites quantités. Ils me font toujours tant envie qu'il m'arrive, à quelques rares occasions, d'avoir trop de fruits à consommer ; la compote est alors un excellent moyen de ne pas perdre ces beaux fruits. 
Voici une version avec du coing, que j'aime tellement maintenant, mais surtout avec uniquement le sucre naturel présent dans les fruits afin de profiter pleinement de leurs douces saveurs et d'une pointe d'épices. Le péché mignon du moment est, d'en plus de la déguster à la cuillère, de la mettre dans les yaourts !



Pour 1 pot :
- 2 beaux coings
- 6 pommes type Boskoop, Reine des Reinettes, Jonagold ou encore Cox
- 1 cuillère à café bombée de 4 épices

Laver les fruits, et les peler éventuellement, si vous n'aimez pas la peau.
Les couper en petits dés en enlevant le coeur.
Les mettre dans une casserole et les faire dorer dans leurs sucs à feu vif.
Baisser le feu et ajouter l'équivalent d'un verre d'eau.
Laisser mijoter 30 min environ en mélangeant de temps en temps.
Si la compotée qui se forme est sèche ajouter un peu d'eau.
Vers la fin du temps de cuisson vérifier la cuisson des coings, ils doivent être tendres.
A l'aide d'un presse-purée réduite la compotée en compote plus ou moins fluide, garder des morceaux si souhaité.

Ajouter les épices, et bien mélanger.
Mettre en pot.


Noisettes :

  1. Une compote pleine de douceur en cette période où celle-ci fait défaut, une jolie recette toute simple, presque naïve si j'osais, comme un petit aparté de calme et gourmandise.
    À bientôt Camille, prends soin de toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vrai que cette compote est d'une simplicité déconcertante, comme une base en cuisine finalement.
      Merci beaucoup chère Clémentine, bonne soirée ~

      Supprimer
  2. Tu devrais essayer 5 poires et deux feuilles de laurier. Tu enlèves les feuilles avant de mixer(ou d'écraser). C'est délicieux. Et comme je vais arrêter mon blog, je voudrais quand même que tu profites de cette recette :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, pourquoi donc ? Quelle triste nouvelle Marine...
      J'aimais tellement retrouver ton inspiration débordante, tes petits mots simples, et surtout le fait d'échanger des commentaires avec toi !

      Merci beaucoup pour l'idée, il me faut tester dès que j'aie du laurier <3

      Supprimer
  3. Que cette compote est jolie et tentante ! J'y plongerais bien ma cuillère...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'assure que lorsqu'on la plonge il est difficile de la sortir et de s'arrêter ^^

      Supprimer
  4. Superbe recette! J'aime beaucoup le coing d'ailleurs je viens d'en acheter pour en faire à mon petit de 7 mois. 😉

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il devrait également adorer cette compote, le tout est de mixer davantage dans ce cas.

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Je n'ai rien fait :p
      Ce ne sont que la couleur des fruits et des épices ^^

      Supprimer
  6. C'est une compote de saison bien sympathique !
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  7. Belle idée les épices pour une compote de pomme. J'aime tellement ça, c'est sain,rapide et facile à préparer. Un délice !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux qu'être du même avis, et dégustée encore tiède... Yuuum

      Supprimer