11 oct. 2015

Purée de panais et potimarron au lucuma, cèpes poêlées et noix

L'inspiration ne cesse de venir lorsque je songe à l'Automne, de la prose, du lyrisme, ou de la poésie ; un réel sentiment de beauté mêlé à la mélancolie. Etant en ville je ne ressens pas totalement cette magie de l'Automne, couleurs d'or, cuivre et vermeil, odeurs de feuilles et sous-bois... Mais chaque petite feuille d'arbre qui tombe sur mes pieds m'emplit d'une émotion autre et forte, je suis moi-même comme une petite feuille... 

Chaque samedi matin, lors de ma venue au marché local je m'émerveille cependant des cueilleurs de champignons qui proposent chaque semaine des petites têtes de champignons aussi mignonnes qu'étonnantes ! Il y en a tant que je doute pouvoir arriver à tout goûter avant la fin de la saison ! Autant commencer par ses classiques, ayant savourer de délicieuses petites girolles grises je goutte cette fois-ci pour la première fois de ma vie à des cèpes frais, institution de la région, paraît-il. 
Un petit goût de fruit sec, une odeur vraiment boisé, ainsi je définirais les cèpes. Mariés avec une délicate mais rustique purée de panais et potimarron, mes deux légumes d'Automne favoris, et quelques noix cela fut un repas de roi. Cette purée est douce avec un peu de noix de muscade, car je ne peux m'en passer, et de lucuma. Vous ai-je déjà parlé du lucuma ?





La lucuma est un fruit du Pérou aussi cultivé en Bolivie, Equateur et Chili, sa culture remonterait à plus de 7000 ans avant J-C. La lucuma est doux, pas trop acide, pas trop amer ni trop sucré, son goût neutre mais agréable lui permet de nombreuses réalisations, d'ailleurs il fut surnommé "l'Or des Incas." Il a une action épaississante également, ainsi on peut aisément épaissir des sauces ou faire des bouillies réconfortantes avec du lucuma.
Côté propriétés la lucuma fait partie des superaliments, elle a un taux de glycémie relativement faible mais est riche en bêta-carotène, anti-oxydants, calcium, vitamines B3 et C, ainsi qu'en oligo-éléments comme le fer, zinc et phosphore.


Pour 1 personne :
- 1 panais (200 - 300g)
- 100g de potimarron
- crème végétale (riz, épeautre, soja)
- 1 cuillère à soupe rase de lucuma Keimling
- 2 à 3 pieds de cèpes
- 1 poignée de noix
- margarine végétale
- sel, poivre
- noix de muscade

Peler le panais et le potimarron, les couper en dés.
Les mettre dans une casserole d'eau bouillante et faire cuire 15min.

Bien laver les cèpes et couper les pieds.
Emincer finement les champignons.
Faire chauffer une bonne noix de margarine dans une poêle et faire revenir les cèpes.

Egoutter les légumes en gardant un tout petit fond d'eau.
Ecraser ou mixer finement la purée et incorporer de la crème liquide selon convenance.
Assaisonner et mettre de la noix de muscade ainsi que le lucuma
Servir la purée avec les cèpes, le tout parsemé de noix fraîches.


Cette recette participe au défi citrouille vg

Noisettes :

  1. Très sympa cette purée et je ne connaissais pas le lucuma, bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de t'avoir fait découvrir ce superaliment :)

      Supprimer
  2. elle est pleine d'originalité cette petite purée.. j'aime beaucoup ces associtations

    RépondreSupprimer
  3. Je connais pas le lucuma mais l'association potimarron, panais et cèpes me plaît beaucoup!!!
    En plus, mon homme est revenu de ballade avec des cèpes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La recette tombe à pic ! Même sans lucuma c'est excellent ;)

      Supprimer
  4. Un plat d'automne comme je les aime : à la fois délicieux et réconfortant. Merci pour l'inspiration, je pense tester d'ici peu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au plaisir ! Les plats d'automne, on ne s'en lasse pas :)

      Supprimer
  5. Oh, des cèpes ! Quelle chance tu as d'avoir un marché bien achalandé !
    Très belle association avec le panais et le potimarron. Vive l'automne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est notamment grâce aux cueilleurs amateurs et professionnels qui viennent partager leur belle récolte :)
      Je leur en suis reconnaissante !

      Supprimer
  6. C'est magnifique Camille!!! Et quelle bonne idée de glisser de la lucuma dans ta purée, j'essayerais à l'occasion :)

    RépondreSupprimer
  7. j'ai gouter le lucuma dans des macarons de pierre Hermé, c'est étonnant et délicieux, grâce à toi je sais ou en trouver!!! gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne savais pas que P. Hermé en utilisait, à vrai dire je ne suis pas très au fait côté macarons, ahah !

      Supprimer
  8. Et bien, je ne connaissais pas le lucuma ! Une belle découverte !

    RépondreSupprimer
  9. Potimarron et champignons...une alliance dont je ne me lasse pas et consomme dès que je trouve (au marché !) des champignons, j'adore ça !
    Je ne connaissais pas le lucuma, c'est toujours bien d'apprendre des choses, merci pour l'info.
    Par contre, je ne suis pas fan des cèpes (j'ai vécu dans une région où les gens en remplissaient leur coffre !) je préfère largement les girolles mais trop chères, alors je me rabats sur les pleurotes que j'aime beaucoup aussi.
    Merci Camille, belle semaine à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu adores aussi les champignons, encore un point commun :p
      Pour tout te dire, même si j'ai bien aimé les cèpes ce ne sont pas non plus mes champignons préférés ! Je préfère les girolles également, ici on en trouve pas mal de girolles grises à un prix raisonnable :)
      Bonne soirée chère Clémentine ~

      Supprimer
  10. Tes recettes sont pleines de touches originales!!!! 😉

    RépondreSupprimer