8 oct. 2015

Flammküche verte au sarrasin, courgette, brocoli et tofu soyeux (sans gluten)

L'automne me donne irrémédiablement envie de tartes, quiches voire pizze et flammküche. J'aime les réaliser avec une pâte sombre et croustillante au sarrasin, qui met en valeur de nombreux produits aux couleurs des feuilles d'automne dont le goût se rapproche des fruits secs. 
Des légumes verts persiste pour notre plus grand plaisir sur les étales et je ne me fais pas priée pour les déguster, surtout lorsqu'une envie de brocoli me prend. Le brocoli est très singulier, ne trouvez-vous pas ? Il ne ressemble pas tant à un chou bien rond et dodus, mais à un bel arbuste, comme le poumon du potager. Les gouttes de rosées et de pluie glisse sur sa tête, et je me plais à contempler cela alors que le passe sous l'eau claire.
En cuisine même si je l'apprécie en soupe et en purée, je l'aime beaucoup croquant, à peine cuit dans des woks ou poêlées, mais également sur des pizze ou tarte, juste grillé. J'avais d'ailleurs envie de faire une tarte fine avec du brocoli, avec quelques rondelles de courgettes, et pour changer ainsi qu'à défaut de crème végétale épaisse j'ai concocté un mélange de tofu soyeux avec de la purée de chanvre il s'agit là d'un régal aux notes de noisettes ~




Pour 1 tarte (1 à 2 personne) :
La pâte :
- 100g de farine de riz complète
- 50g de farine de sarrasin
- 50g de fécule de maïs
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1/2 cuillère à café de levure boulangère (ou chimique à défaut)
- eau
La garniture :
- 100g de tofu soyeux
- 1 cuillère à soupe de purée de chanvre Keimling
- 1 tête de brocoli
- 1 courgette
- quelques olives
- herbes fraîches (thym, basilic...)
- huile d'olive
- sel, poivre 
- flocons de levure maltée (facultatif)

Mélanger tous les ingrédients secs de la pâte.
Ajouter de l'eau tiède et l'huile d'olive, suffisamment pour pouvoir pétrir sans que cela ne colle trop.

Ajouter de la farine de riz si nécessaire.
Laisser reposer.


Mélanger le tofu avec la purée de chanvre, ajouter une pointe de sel et de poivre.
Laver les légumes et émincer la courgette, finement.
Couper les têtes du brocoli.

Préchauffer le four à 220°C (chaleur non tournante ici)

Etaler la pâte en un cercle.
Mettre la crème de tofu dessus.
Disposer les rondelles de courgettes puis le brocolis.
Disperser des olives et des herbes fraîches.
Arroser d'huile d'olive et enfourner 20 min.

Servir de suite parsemé de flocons de levure maltée.

Noisettes :

  1. C'est certain, ça change de la version tradi (que j'aime bien aussi même si elle n'est pas très très healthy mais bon je suis alsacienne alors...!)...et ça me plaît!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La traditionnelle flammküche avec les lardons et oignons sur de la crème ?
      C'est sûr que ce n'est pas très sain, mais si tu y ajoutes des légumes, mets éventuellement du jambon fumé à la place des lardons, cela la rend meilleure.
      Mais ravie que ma version te plaise :)

      Supprimer
  2. Les couleurs sont superbes....et le sarrasin, j'aime ça !

    RépondreSupprimer
  3. Sublime cette version toute colorée, elle doit être très bonne.

    RépondreSupprimer
  4. je suis fan de la version traditionnelle, mais la tienne mais plait bien!!!! bisous

    RépondreSupprimer
  5. Ça me rappelle ma flammekueche avec une purée de chou-fleur à la place de la crème fraîche. J'avais réussi à faire apprécier le chou à ce Monsieur, alors je m'en souviens encore ;-)
    Ta tarte me fait vraiment envie. J'enlèverai juste les olives (pas trop mes amies), mais sinon, j'ai bien envie que tu m'en envoies une petite part. Nous ne sommes pas si loin au final.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'idée de la purée de chou-fleur est excellente, il faudrait que je teste !
      Ah ? Où habites-tu ? :)

      Supprimer
    2. Dans le Loiret, région centre.

      Supprimer
  6. Très appétissant concernant le sarrasin dont je ne me lasse pas, les brocolis, oilves et courgettes...mais je n'aime toujours pas ce tofu soyeux, ni aucun tofu nature en fait. J'ai beau essayer, ça ne vient pas ;-) rien ne sert de s'acharner, je garde ton idée en enlevant juste un ingrédient.
    Et je succombe toujours à une tarte (même si elle n'en porte pas le nom) aux légumes et sarrasin.
    Bon week-end Camille, bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel dommage pour le tofu, pour tout te dire, ici, mélangé à la purée d'olégineux et cuit, on dirait davantage une crème fraîche végétale au bon goût de fruit sec. Il n'y a pas le goût neutre du tofu.
      Bonne soirée ~

      Supprimer
  7. Tellement originale cette flamm aux bonnes saveurs !
    Bises et bon dimanche.

    RépondreSupprimer