17 sept. 2015

Courgette ronde farcie au riz sauvage et tomates

La rentrée semble déjà loin pour la plupart, et pourtant c'est à cette heure que je fais la mienne. Alors que la routine est sûrement confortablement en train de s'installer chez vous je prends à peine mes marques dans mon nouveau petit chez-moi.
Ainsi il m'a fallu du temps avant que chaque chose prenne sa place dans ce espace cocon, notamment le petit four, élément encore indispensable à mon quotidien. Car la rentrée est synonyme de gâteaux et cakes du goûter, mais aussi de plats mitonnés, longuement préparés, à l'odeur rappelant nos souvenirs d'enfance. J'avais envie de ce genre de plat pour inaugurer le four et mon petit studio, pour poser en ce lieu mon emprunte.
Découvrant les marchés alentours je suis en quête de local et n'ai donc pu résister à cette belle courgette ronde à la couleur du soleil. Malgré un temps capricieux digne d'un automne nous avons ici encore des températures estivales, ce qui n'est pas pour me déplaire car cela me permet de prolonger davantage les saveurs d'été. Quelques tomates, pas aussi bonnes que celles du potager, un riz parfumé et sauvage, le tout délicatement mijoté et placé dans cet écrin doré. L'odeur embaume le studio, et peut-être le palier, qui sait, mais qu'importe car chaque bouchée est un tel plaisir que partager ce doux parfum n'est alors pas un crime.




Pour 2 personnes :
- 2 courgettes jaunes (ou vertes) rondes
- 2 poignées de tomates cerises mûres
- 1 échalote
- 100g de riz sauvage
- quelques olives
- herbes (romarin, thym, sarriette...)
- sel, poivre
- huile d'olive

Préchauffer le four à 180°C.
Laver les courgettes et couper le chapeau.
A l'aide d'une cuillère enlever la chair le plus soigneusement possible.
La réserver.
Mettre les courgettes sur une plaque, sans les chapeaux, et enfourner 15 à 20 min.

Pendant ce temps cuire le riz dans de l'eau bouillante salée.
Emincer l'échalote et la faire dorer dans de l'huile d'olive.
Couper la chair de courgette et l'ajouter à la poêle.
Laver les tomates cerises et les couper en deux ou en quatre selon la grosseur.
Ajouter le riz égoutté puis les tomates.
Parsemer d'herbes, saler et poivrer. Laisser mijoter au moins 10 min.

Garnir les courgettes du mélange, mettre les chapeaux.
Enfourner de nouveau entre 10 à 20 min selon le four.
Déguster chaud.

Noisettes :

  1. joli ! avec la courgette jaune ça apporte de la gaité dans l'assiette

    RépondreSupprimer
  2. Que c'est joli toute cette couleur dans cette assiette plutôt sobre! j'aime le mélange des genres! Bonne soirée!

    RépondreSupprimer
  3. Une courgette bien dodue pour finir l'été, j'aime beaucoup les courgettes farcies dans lesquelles je mets souvent du sarrasin (!) ou du millet. Je me demandais ce qu'il y avait dans ta farce (on dirait des petits vers), mais c'est le riz sauvage !! A-t-il un goût différent ?
    Il y a tellement de variétés de riz et à tous les prix d'ailleurs.
    Bonne installation Camille, j'espère que tu n'auras pas trop froid avec ce "changement climatique", l'Auvergne peut être rude en hiver.
    Je te souhaite un très beau dimanche de découverte et te dis à très bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah, tu m'as fait sourire avec l'histoire des vers ! C'est vrai que ce n'est pas très appétissant... Le riz sauvage a des grains de riz noirs/bruns qui déteignent sur le riz blanc, hélas ! Je ne suis pas très 'riz' habituellement et j'ai absolument adoré celui-ci, un petit goût de fruits secs, et tendre comme tout.
      Merci Clémentine, pour le moment le temps est clément ici, je me prépare cependant psychologiquement à l'hiver.
      Bonne semaine ~

      Supprimer
  4. Contente de trouver une nouvelle recette :)

    RépondreSupprimer
  5. J aime bcp les plats uniques mêlant légumes et féculents! Et si en plus il y a de jolies couleurs et saveurs, c est parfait!

    RépondreSupprimer