6 juin 2015

An Pan (Pains au lait japonaises fourrées à l'anko)

L'aube et le matin en général forment mes moments de la journée préférés. Doux, calme et paisible, tout le monde dort encore et seul le chant des oiseaux nous éveille. La rosée sur chaque pétale, sur les toiles d'araignées suspendues entre deux branches, les fleurs à peine écloses... Tout est si agréable et délicat à cette heure où le soleil se lève à peine... 
Pour bien commencer la journée il me faut absolument un bon petit-déjeuner, et surtout que je puisse prendre mon temps pour le savourer tout en me réveillant doucement. La semaine une sorte de routine de petit-déjeuner s'installe, routine que j'aime briser le weekend en préparant quelque chose de spécial comme de la brioche. Cela prend certes du temps mais c'est comme faire de la magie, se dire qu'à partir d'ingrédients basiques on peut réussir à faire quelque chose de moelleux et tellement réconfortant. Oui, de la magie.



Depuis que j'ai goûté aux pâtisseries briochées japonaises j'en suis accro ! Enfin accro, lorsque je vais à Paris c'est mon passage obligé, je n'y déroge plus car je me délecte de chaque bouchée de ces gros pains tout moelleux à souhait. Et pour dire, même s'ils semblent gros, ils fondent tellement en bouche qu'un deuxième à la suite ne serait pas de refus ! Parmi ces délices je jette mon dévolu sur le Anpan, un pain au lait léger et alvéolé fourré à l'anko, une pâte de haricots azuki.
Si vous aimez la crème de marrons et les haricots vous aimerez sans aucun doute la pâte azuki ! Les haricots azuki sont des haricots rouges qui étaient cultivés il y a plus de 1000 an avant Jésus-Christ dans la région de l'Himalaya avant d'être domestiqués et cultivés au Japon. En Asie ces petits haricots sont toujours cuisinés côté sucré, il faut dire qu'ils s'y marient très bien car c'est déjà plutôt sucré au naturel. On les cuisine en soupes, purées ou encore pâtes sucrées dont on peut réaliser de nombreuses pâtisseries traditionnelles comme les An Pan qui daterait de 1875 !





Pour 8 pains au lait :

Pour le pain  :
- 280g de farine
- 90g de sucre 
-   4g de sel
- 10g de lait (soja)
- 40g de beurre
- 160g d’eau
- 1 oeuf
1 sachet de levure boulangère
- Du jaune d’oeuf pour la dorure
Pour l'anko :
- 125g de haricots rouges (azuki)
- 90g de cassonade
pointe de vanille
- 1 pincée de sel

La veille faire tremper les haricots dans de l’eau.
Le jour même rincer les haricots rouges.
Faire cuire les haricots dans une casserole remplie d'eau pendant trois minutes et jeter l’eau.
Ajouter 1L d'eau le sucre, la cassonade et le sel, puis faire encore cuire à feu doux jusqu’à ce que les haricots soient bien tendres, environ 1 h.
Éteindre le feu et laisser bien refroidir avant de mixer finement.

Mélanger la farine, le sel, le sucre et la levure. Ajouter le lait.
Faire un mélange avec l’oeuf et l’eau et l'incorporer à la pâte.
Pétrir à la main au moins pendant 10 minute avec un peu de farine si nécessaire
Former une boule.
Pétrir la boule de nouveau en y incorporant au fur et à mesure le beurre.
La pâte doit être lisse.

Disposer la boule dans un bol et laisser pousser entre 45 min et 1h
Diviser la pâte en petites boules de la taille de la paume et laisser reposer pendant 10-15 minutes.
Appuyer sur les boules avec la paume et déposer au centre de l'anko.
Tirer les bords de la pâte sur l’anko afin de former une sorte de bourse.
Pincer les bords pour sceller la pâte et la mettre sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Laisser lever 30 minutes dans un endroit chaud.
Les badigeonner de jaune d'oeuf
Préchauffer le four à 180 et enfourner 15 minutes environ.
Au sortir du four mettre un torchon dessus pour garder le moelleux, puis les mettre dans une pochette plastique.

Noisettes :

  1. Jolie découverte !
    Je ne connais pas du tout ces petits pains, mais j'aime beaucoup les pains au lait contrairement aux croissants, je vais donc essayer cette recette si originale. De plus, je vais bientôt passer quelques jours à Paris, je pourrai donc goûter. As-tu une adresse à me donner ?
    J'aime également le matin, c'est le moment que je préfère aussi, tu as raison, c'est si calme. Je me retrouve complètement dans ton billet, tes impressions, un petit-déjeuner en douceur...d'ailleurs, je me suis levée à 5h30 ce matin. Il fait déjà chaud, les oiseaux tourbillonnent...
    Très joli post, bonne journée à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De même, je n'aime pas les croissants ou pains au chocolat, difficiles à digérer en général. Puis, bon, je préfère les brioches bien moelleuses :)
      Le matin est si précieux <3

      Bonne semaine à toi ~

      Supprimer
  2. je ne connaissais pas du tout.. mais merci de me les avoir fait découvrir !

    RépondreSupprimer
  3. On se laisserait bien tenté ! Moi en particulier !

    RépondreSupprimer
  4. Elles sont super jolies ces brioches ! A tester pour moi en version vegan... mais en tout cas, je note pour la garniture, ça m'a l'air délicieux !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais grand désir de les faire vegan, mais n'étant pas encore toute sûre de comment remplacer ls oeufs dans les brioches je n'ai pas voulu tenter. La prochaine fois ;)

      Supprimer
    2. J'ai bien envie de les tenter moi, tu m'en as donné l'eau à la bouche !

      Supprimer
  5. tes photos donnent terriblement envie !

    RépondreSupprimer
  6. C'est une magnifique recette du pays du soleil levant, je suis très heureuse de l'avoir découverte sur ton site ! J'aime énormément la pâte de haricots rouges japonaise, petite j'en mangeais dès que je pouvais, c'est un souvenir d'enfance tenace pour moi et là c'est merveilleux de trouver ici cette recette. Un grès grand merci à toi. Bisous reconnaissants.

    RépondreSupprimer
  7. Ces petits pains ont une mie joliment aérée et la garniture pour nous européens est tout à fait originale!

    RépondreSupprimer
  8. Comme ils sont gourmands ces pains au lait !

    RépondreSupprimer
  9. Humm une douceur au réveil. Le pain au lait est extra moelleux. J'adore. Merci pour cette découverte étonnante.

    RépondreSupprimer