4 avr. 2015

Nanashi, le resto à bentos

Le problème avec Paris est le trop grand nombre d'adresses, adresses qui s'amassent d'ailleurs dans mes marques-pages !
Nanashi est un restaurant qui a déjà fait ses preuves et cela me donnait d'autant plus envie d'y aller. Il s'agit d'un restaurant qui s'apparente un peu à une cantine dans laquelle l'équipe nous propose des bentos faits avec des produits frais et de saison.
J'ai tout de suite été séduite par ce concept car je suis adepte des bentos qui forment mon quotidien du déjeuner en semaine, et manger des bentos "deluxe" me plaisait beaucoup.

L'ambiance est animée, la salle vit au rythme des diverses conversations, chaque table trouvant immédiatement quelqu'un pour s'y asseoir, il vaut mieux venir de bonne heure pour ne pas trop patienter.
La carte est simple donc, car uniquement faite avec des produits frais, les grands tableaux à craie indiquent les exclusivité du jour comme un jus frais pressé sous vos yeux ou des desserts dont la simple évocation fait saliver.



Comme souvent, devant une belle carte courte, directe et épurée, j'ai du mal à choisir, tout donne envie ! Mais le choix se dirige souvent vers les saveurs qui me parlent le plus, d'ailleurs mon oeil a de suite été attiré par cette limonade bio au sureau, fraîche et pétillante à souhait.
Autrement vous avez le choix avec des jus frais maisons, d'autres boissons fraîches bio, des thés ou des alcools japonais.


 

Bien que n'étant pas une grande fan d'hamburgers, l'intitulé donnait tellement envie, et la cuisine végétarienne est toujours un bon choix riche en saveurs.
Ce qui était intéressant était la profusion de légumes variés dans ce bentos, aussi bien dans le steak de tofu, que la tranche d'aubergine confite sur celui-ci, ou les petits légumes grillés sur le côté. J'ai également adoré la salade de carottes aux graines de chia (je crois), enfin, la carotte est un faible chez moi... Un sans faute, ce petit bento !


Côté dessert tout semblait délicieux également... Mais ce fondant chocolat et yuzu avait attiré mon attention dès le départ ! Bien que la taille peut sembler décevante à l'arrivée de l'assiette la densité du moelleux et son fondant incomparable en bouche nous fait vite ravaler ces mauvaises paroles. Petite déception sur le yuzu cependant, je l'ai cherché dans le moelleux, il n'y était pas, seuls ces bouts confits sur le dessus représentaient l'agrume.



Nanashi
57, rue Charlot
75003 Paris

Noisettes :

  1. Bon choix et bonne adresse, merci de ce partage !
    Bises et joyeuses Pâques !

    RépondreSupprimer
  2. Huum en effet ca a l'air d'être une très bonne adresse !
    Bise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, à tester et à garder précieusement.

      Supprimer
  3. J'ai déjà mangé des chocolats (noirs) au yuzu, c'est juste hyper bon. Alors j'aurai opté direct pour le même fondant que toi.
    Par contre, ce pain, il parait un peu industriel non ? Sinon, même choix que toi je pense !
    Merci pour cette adresse :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis tout à fait d'accord pour ce pain.
      J'ai omis de le dire dans l'article, c'était la seconde déception du repas.
      Je t'en prie :)
      D'ailleurs, tu habites dans quelle région ?

      Supprimer
  4. J'ai voulu y aller lors de mes vacances à Paris l'été dernier mais arrivée devant il était fermé :( Je retenterai une prochaine fois ^^

    RépondreSupprimer