7 mars 2015

Bonnes adresses à Prague

Pour ceux et celles qui me suivent sur Instagram vous n'avez pu manquer toutes les photos de Prague que j'ai publié le weekend dernier. L'espace de trois jours je suis partie à l'aventure découvrir cette ville à l'architecture délicate et coloré, alignée et pourtant baroque, aux façades et monuments figés dans le passé. C'est une superbe ville, un poil trop touristique à mon goût, mais qu'est-ce qui ne l'est pas ?
Comme toujours lorsque je pars à l'étranger j'ai l'envie de manger et découvrir la cuisine locale, sauf que, parfois, cela se révèle impossible... En effet, la cuisine tchèque est très basée sur la viande et les pommes de terre. Manque de chance c'est presque tout ce que je n'aime pas ! Je voulais bien faire un effort sur la viande mais l'intitulé des plats me laissaient une emprunte de dégoût. Peut-être est-ce également ce sentiment qui a fait que les restaurants végétariens se sont vite développés, proposant un grand choix et une variété de saveurs telles qu'on ne regrette pour rien au monde de ne pas manger local ! Donc, bien qu'à Prague je n'ai mangé que végétarien mais j'ai pu concocter une belle liste d'adresses excellentes ! Je commence cependant cette liste par les spécialités que j'ai tout de même voulu goûter.
(Je m'excuse d'avance pour les photos intérieures de qualité exécrable) 

Le Trdelnik
Un mot presque imprononçable pour les non-initiés à la langue tchèque et qui n'évoque sûrement rien au premier abord. Même si ces difficultés persistent vous ne pourrez oublier l'odeur de cette spécialité sucrée qui embaume les rues du centre du vieux Prague. 
Le trdelnik est une pâte nature avec une pointe d'amande et de cannelle qui est étaler en petits boudins puis enrouler autour d'un rouleau en bois. Celui-ci est positionné sur un feu de bois et tourne, en dorant de chaque côté et laissant s'émaner une délicate odeur de pâtisserie... Dès le première jour j'ai craqué, on ne peut y manquer : sur la grande place de la vieille villes et dans les rues adjacentes. Je l'ai pris juste à côté de l'horloge dans l'une des cabanes en bois qui la jouxte, face à la cathédrale Tyn.
Son prix moyen : 60 CZK (environ 2€)

Pâtisseries Sucrées et Salées
Une bonne surprise à mon arrivée à Prague fut de voir nombreuses boulangeries pâtisseries. C'est un très bon moyen de découvrir une partie du patrimoine culinaire local, tout comme en France.
Alors, mon second midi sur place j'ai décidé de prendre un repas rapide en boulangerie entre deux visites.
Je me suis donc laissée tentée par un Snek niva a porek, un roulé feuilleté garni aux poireaux et fromage bleu, vraiment gourmand et simple, une valeur sûre je dois dire, je ne me suis pas trop risquée. 
Son prix : environ 60 CZK (environ 2€)


En guise de dessert je n'ai pu résisté à prendre quelque chose aux graines de pavot ! J'adore tellement ça et c'est un ingrédient omniprésent dans la cuisine de l'Est, dont celle de République Tchèque. Parmi les spécialités j'ai choisi un Koláček Kynity, une brioche moelleuse farcie d'une pâte de pavot et amandes. Pas déçue sur le pavot, juste sur la réalisation de la brioche, je pense que cela dépend de la boulangerie à laquelle vous allez. 
Son prix : environ 40 CZK (environ 1,5€)


Dhaba Beas
Comme je vous le disais je me suis vite habituée aux restaurants végétariens de Prague, la première adresse testée et approuvée fut Dhaba Beas. Il s'agit d'une chaîne de cantines végétariennes indiennes. Le principe est simple, on prend son plateau en métal et on le remplit selon nos envies, avec la multitude de plats proposés. Tout se paie au poids avec un tarif de 19,90 CZK les 100 Gr, soit moins d'1€ !
Beaucoup de choix, avec ou sans gluten, avec ou sans produits laitiers, frais ou chaud, bref une palette de plats qui convient à tous. J'ai été conquise par cette cuisine savoureuse à l'assaisonnement juste, et également par ce concept sympathique et pratique pour les midis rapides.

Copyright: Dhaba Beas' website
Adresses et informations sur leur site : Dhaba Beas

Bílý Jeřáb
Second grand coup de cœur de mon séjour, amoureuse du thé et de la cuisine asiatique que je suis. Bílý Jeřáb est un salon de thé à la décoration épurée et fraîche qui propose un choix de thés varié et de qualité, mais pas que. C'est aussi un excellent endroit pour dîner ou déjeuner car leur carte végétarienne est tellement appétissante. Au menu des assiettes d'inspiration asiatique, Chine, Corée ou Japon, à vous de choisir !
De mon côté j'ai succombé à la description (puis au goût) du yaki soba ! Des nouilles soba avec du tofu fumé et des petits légumes frits. Absolument savoureux et fondant à la fois. Pour terminer le repas je n'ai pu résisté au thé matcha dans une glace fondante... 
Un grand plus de l'endroit est l'accueil chaleureux.
Côté prix : environ 80-90 CZK pour un thé (3,3€), et environ 140 CZK pour un plat (5€)


Bílý Jeřáb
Štefánikova 51
Praha 5


Clear Head / Lehka Hlava
Une adresse exceptionnelle, à nouveau, mais populaire alors il ne faut pas oublier de réserver. Clear Head, ou Lehka Hlava en Tchèque est un restaurant végétarien novateur à l'ambiance tamisée et cosy unique. 
Au menu une carte longue et variée mais élaborée selon les saisons, mais toujours des ingrédients phares que sont les superaliments, et des inspirations d'ailleurs tels le Japon, le Mexique ou l'Italie. Un vrai voyage gustatif autour du monde, mais revisité à la manière végétarienne. On sort de ce restaurant repu et bien dans sa tête grâce à l'ambiance reposante...
Après longue hésitation sur ma commande mon choix s'est porté sur : tofoigras avec tartines de pain grillé et confiture de cranberries ; brochettes de légumes et tofu fumé, riz et salade ; gâteau au chocolat cru, orange et sirop d'érable ; macaccino, boisson au lait d'amande, cacao, maca et sucre de coco.
Absolument exquis de l'entrée au dessert.
Côté prix : pour entrée, plat et dessert comptez environ 500 CZK (environ 15 euros)

Copyright: Clear Head's website
Clear Head
Boršov 2/280,
Praha 1


Country Life Restaurace
 Country Life est avant tout une boutique bio, peut-être la meilleure de Prague, du moins ce que j'en ai vu. Mais, juste à côté, se trouve une cantine végétarienne. Le principe est le même que Dhaba Beas (voir plus haut) mais les plats sont davantage continentaux et traditionnels. Qui dit traditionnel ne dit pas mauvais, tout au contraire ! C'est retrouver ses classiques version végétarienne avec des substituts comme du tofu fumé, du tempeh ou du seitan. Un vrai régal également. 
Ici le prix est cependant plus cher que Dhaba Beas (je ne saurais vous dire combien mais j'ai mangé pour le triple en couronnes tchèques).
Au menu dans mon assiette : coleslaw, petit salé vegan de lentilles, carottes rôties, curry de légumes et seitan, galettes de céréales.
Country Life Restaurace 
Melantrichova 15, 
110 00 Praha 1


Et, pour finir, petit bonus ! La belle vue de la colline du château ~


 


Noisettes :

  1. Sympa ta liste de bonnes adresses. Les cuisines d'Europe de l'Est sont généralement méconnues en France et je rêverai bien d'aller à Prague pur tester tout ça sur place ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tout à fait d'accord avec toi, c'est bien dommage d'ailleurs.

      Supprimer
  2. merci pour ce joli voyage culinaire, beau dimanche!

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ce joli voyage culinaire, beau dimanche!

    RépondreSupprimer
  4. ah prague ! comme je rêve d'y retourner !

    RépondreSupprimer
  5. Superbe ville que j'ai visitée à l'automne dernier. Mais je n'ai pas eu le temps de faire les restaurants végétariens!

    RépondreSupprimer
  6. je compte aussi prochainement publier un article sur Prague et je dois t'avouer que la ville ne m'as pas fait le même effet, j'ai beaucoup aimé le patrimoine architectural de la ville qui est juste incroyable, mais ses habitants ne m'ont pas fait rêver, je trouve que ça manquait de vie contrairement à d'autres villes comme Paris par exemple (malgré ses bobos! mdr).

    Bonne journée à toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La ville m'a séduite, sa pierre, son histoire, sa beauté, la ville vivante est différente.
      Comme toi j'ai trouvé les tchèques un peu froids, mais je ne leur en veux pas. Le tourisme s'est développé tellement rapidement et les touristes affluent et sont souvent l'archétype du tourisme malhonnête, méchant et idiot. Des boutiques ridicules de souvenirs et massages thaï ont fleuris, la ville se dénature donc et perd son sentiment ancien et authentique. Cela doit incontestablement irrités les habitants de Prague.
      De plus, difficile de faire l'effort de parler tchèque, tu en concèderas, bien que cela fasse grand plaisir aux locaux.
      C'est un peu pour ces raisons que je comprends tout à fait leur sentiment.
      Et aussi pour ces raisons, du tourisme de masse, que la ville m'a déçue, mais le tourisme est aujourd"hui dans toutes villes, hélas.
      Paris, au contraire y est maintenant habituée car elle a toujours (ou presque) connu ça.

      Supprimer
  7. Et oui, la cuisine tchèque est vraiment rustique... Mais du coup Prague est vraiment un paradis pour les végétariens ! Merci pour ces bonnes adresses, je suis contente que le séjour t'ait plu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, c'était délicieux, je regrette d'ailleurs qu'on n'ait pas ça partout en France, au moins à Rouen ! ^^

      Supprimer
  8. La prochaine fois je viens avec toi ! et j'aime beaucoup te nouvelle bannière, non pas que l'écureuil ne me plaisait pas ^-^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      Oui, l'écureuil est parti avec les noisettes... Mais bon, je souhaitais quelque chose de plus épuré et mature.

      Supprimer
  9. Super! C'est tout ce qu'il me faut pour partir a prague dans 2 semaines :) merci!

    RépondreSupprimer