28 févr. 2015

Boco, petit restaurant des chefs en bocaux

Lors de chaque périple dans une autre ville j'établis toujours une petite liste de bonnes adresses repérées et à tester. La liste est toujours longue et je choisis lesquelles je vais visiter selon le programme déterminé.
Cependant, samedi dernier, alors que j'étais à Paris visiter on peut dire que je n'ai pas eu de chances. Les adresses que j'avais prévu de tester se manifestaient par des portes fermées, soit pour travaux soit pour congés. Je m'en suis voulue de ne pas m'être bien renseignées...
Cependant ce fut un concours de circonstances qui m'a fait découvrir cette adresse, Boco, tout près du Palais Garnier, alors que je cherchais un endroit pour dîner non loin de la gare Saint-Lazare.
Désespérée de trouver une adresse je suis tombée sur le nom de Boco, le principe est donc simple, manger de l'entrée au dessert dans des bocaux. Je trouvais l'idée sympathique et originale, un peu comme des verrines. Mais une fois devant la carte je n'ai pas hésité une seconde à entrer dîner lorsque j'ai vu que le réel concept n'était pas uniquement manger en bocal, c'est manger en bocal des recettes que plusieurs chefs ont choisis.

Lorsqu'on pousse la porte après avoir salivé devant la carte on se retrouve dans un restaurant type restauration rapide à l'anglaise, on prend un plateau en forme de délicat panier en tissus, et, devant les étagères réfrigérées on choisit notre boisson, notre plat, notre fromage et notre dessert, le tout préparé avec des produits bio. Chaque partie du repas est préparé selon une recette de chef, comme je vous le disais, on a le choix entre des mets de Anne-Sophie Pic, Christophe Michalak, Emmanuel Renaut, Gilles Goujon, Philippe Conticini, Vincent Ferniot... et bien d'autres !
Chaque saison a sa carte, proposant plus d'une dizaine de plats et tout autant de desserts, or, lorsqu'on voit la carte c'est plus qu'un dilemme qui se présente en vue des intitulés et visuels alléchants...

Photo Credits : facebook.com/bocobio

Après donc longue hésitation mon choix, pour cette première visite, s'est porté sur un plat d'Anne-Sophie Pic qui est un Tandoori de lieu jaune, fenouil fondant et risotto noir. Quand au dessert c'est le Crémeux de noisettes pralinées et son chou de Philippe Conticini qui m'a conquise. (Noisettes obligent !)



(Excusez ces photos affreuses, la qualité d'un téléphone, de nuit, est affreuse. 
C'est une autre excuse pour y retourner, et prendre de meilleures photos !)

Mon verdict... Pour une somme très raisonnable, une dizaine d'euros pour un plat et aux alentours de cinq euros pour un dessert, on a un repas réellement digne d'un restaurant étoilé. La seule chose qui change est le fait de manger dans des bocaux et dans un lieu calme et cosy.
En effet, l'assaisonnement est parfait, les portions petites mais généreuses à la fois, le tout original et délicat. En bref, je suis conquise et je n'hésiterai pas une seconde s'il fallait y retourner de suite.

Boco
3, rue Danielle Casanova
75001 Paris
(Autres adresses sur Paris sur leur site)

Noisettes :

  1. Quand on va à la capitale :) on aime s'y arrêter: on se régale à chaque fois pour une somme raisonnable.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne me vois pas boire mon Thé sans LAIT !!!!!! pour ma part je suis accroc ! essaye le thé au jasmin avec du lait tu m'en diras des nouvelles ! ♥

    RépondreSupprimer