23 août 2014

Tout sur la cueillette des mûres sauvages

A chaque fin d'été et ce depuis quelques années à présent j'attends avec impatience la venue des mûres sauvages.
Bien plus petites et charnues que les mûres communes elles ne se trouvent que par soi-même, en allant les cueillir. Cependant, avant d'allers à la cueillette il est toujours bon de savoir où et comment cueillir.


Quand cueillir ?
Comme je le disais c'est à la fin de l'été car il n'y a pas de dates précises, la Nature est variable ainsi il faut surveiller. En général c'est de mi août jusqu'à fin septembre.

Où cueillir ?
Les mûres sauvages se trouvent dans les ronces, elles mêmes se trouvant à la lisière de forêt, au bord des routes ou dans les champs.
Cependant je vous conseille fortement de ne pas cueillir en bordure de route car d'une part c'est dangereux, d'autre part car les mûres n'y sont pas très bonnes à cause des gaz d'échappement.

Se préparer pour la cueillette :
Les mûres sauvages sont des fruits qui se méritent, au coeur des ronces il est évident que l'on risque de se faire mal. Ainsi je vous conseille vivement de vous équiper d'un vieux pantalons, de chaussures fermés et d'un vieux haut manches longues car les mûres tachent bien et les ronces griffes fortement.
Ne pas s'étonner si nombreux insectes viennent vous déranger pendant votre cueillette, notamment les mouches et les taons, car les mûres se trouvent également souvent près de champs de vaches.

Comment cueillir ?
La cueillette se fait à la main, j'insiste bien sur ce point. En effet vous croiserez peut-être des cueilleurs en bords de route avec un instrument dans les mains pour cueillir, il s'agit d'un peigne. C'est un instrument spécial mais également un objet de torture; bien que facilitant la cueillette il arrache les branches en même temps. La conséquence du peigne est que la branche cueilli meurt et donc il n'y aura pas de mûres à cet endroit l'année suivante, c'est donc à proscrire pour ceux qui respecte la Nature comme il le faut.
Lors de la cueillette il faut également laisser de côté les sacs plastiques qui sont très mauvais pour les fruits délicats, il est préférable d'utiliser de petits paniers en osier, des barquettes en plastiques ou autre récipient de ce type.

Précautions à prendre lors de la cueillette :
Il est fortement déconseillé de récolter les mûres qui se trouvent plus bas car il y a la possibilité de maladies portées par certains animaux, et dans tous les cas c'est moins hygiénique qu'à hauteur. Toujours cueillir à hauteur donc. 
De même, tout dépend l'endroit où vous récoltez, mais s'il y a beaucoup d'insectes je vous déconseille de déguster vos mûres crues, sans les rincer.

Comment conserver les mûres ?
Une fois revenus de cueillette il faut de suite rincer plusieurs fois les mûres en les secouant légèrement car, étant un fruit sauvage, des bêtes comme le petit ver blanc aiment s'y poser.
Après rinçage les mûres se conservent dans un endroit frais (et non le réfrigérateur) à l'abri de la lumière pendant 2 jours maximum.
Il est également possible de les congeler lorsqu'elles sont sèches.

Que faire avec des mûres ?
Les mûres sont au même titre que la framboise, vous pouvez en faire ce que vous voulez.
Je vous suggère un moelleux pommes - mûres, des tartelettes, un crumble pomme - mûres ou encore une délicieuse confiture crémeuse.



J'espère que cet article vous a plu, n'hésitez pas si vous avez la moindre question,


C. Rosenoisettes

Noisettes :

  1. Salut Rosenoisettes. J'ai lu attentivement ton article sur les mûres car je compte bien en ramasser. Si je comprends bien, la période, c'est maintenant ! Enfin... il faut que j'aille voir ça de moi-même.
    Merci pour tes précieux conseils. Bisous et belle journée ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tout à fait ! Nous sommes en pleine saison :)

      Bonne cueillette !

      Supprimer
  2. Merci pour toutes ces informations !!

    RépondreSupprimer
  3. Un article de saison très intéressant, merci beaucoup !
    Bon dimanche, bisous.

    RépondreSupprimer
  4. ça me rappel mon enfance , on y allait en famille tout les ans a la fin des vacances scolaire avec nos petits seaux et après on faisait des confitures, ah souvenirs souvenirs!!! gros bisous

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    votre article est très interressant !!
    Je tiens juste à vous dire que ce n'est pas avec l'urine de renard qu'il y a des risques de maladie (je ne sais pas d'où vient cette croyance populaire), mais ce sont les fécès de renard ! (risque d'echinococose).
    En tout cas cela est vrai pour tous les fruits sauvages, à moins de 40cm du sol il ne faut pas ramasser...

    RépondreSupprimer
  6. Coucou, très intéressants conseils, juste une petite précision au sujet des renards.
    Des amis venus en vacance chez nous, nous ont fait comprendre l'urgence à faire passer le message de la maladie liée à l'urine de renard.
    Mes amis m'ont dit ne pas connaitre cette maladie "l'ecchinococose", c'est suite à l'info que je leur ai fait passer quand ils m'ont raconté avoir cueillis et mangés des fraises des bois par poignées avant de venir nous voir.
    c"est après avoir lu la définition qu'ils ont pris peur et pour tout dire cette maladie détériore le foie en une dizaine d'années, malheureusement aucun traitement n'est efficace et c'est la mort assurée... 10 à 20 cas par an ! Ça laisse réfléchir.

    RépondreSupprimer