10 sept. 2013

Petites brioches de Chelsea ou Chelsea buns

Prendre son thé chaud, encore fumant, entre ses mains et souffler dessus, le poser et prendre une petite brioche aromatique puis croquer dedans... Voilà qui est rassurant, réconfortant et vivifiant quand le vent souffle, la pluie bat les carreaux et la fraîcheur ambiante nous enveloppe.
Cela fait bien longtemps que je n'en ai pas fait, et pourtant je n'avais pas posté la recette, juste les photos il y a très longtemps et à quoi bon vous laissez baver devant les photos si vous ne pouvez pas refaire ces délicieuses brioches chez vous?

Cette recette étant parfaite autant pour le goûter que le petit-déjeuner je participe à un concours sur les brunch




Pour une vingtaine de brioche:
La pâte à brioche:
- 90 g de margarine

- 1,5 sachet de levure boulangère déshydratée

- 22,5 cl de lait végétal

- 500 g de farine

- 100 g de sucre en poudre

- 1 sachet de sucre vanillé

- 1 cuillère à café de sel


Pour la garniture :

- 50 g de raisins de Corinthe

- 75 g de raisins sultanines

- 25 g d'orange confites

- 1 cuillère à café de 4 épices (ou cannelle)

- 30 g de vergeoise brune (ou cassonade à défaut)

- 25 g de margarine

Pour dorer :

- lait végétal

Pour le glaçage :

- 40 g de sucre en poudre

Faire ramollir le beurre coupé en petits morceaux.
Dans un saladier, tamiser la farine, puis ajouter le sucre, le sucre vanillé, la levure et le sel. Mélanger. Creuser un puits ajouter progressivement le lait tiédi. 
Lorsque la pâte commence à se détacher de la terrine, incorporer la margarine et pétrir jusqu'à ce qu'elle devienne homogène. Recouvrir d'un linge et laisser lever 1h30 dans un endroit tiède. 
Rompre la pâte et laisser pousser 2 h au réfrigérateur. Recommencer à rompre la pâte, puis laisser reposer une nuit au frais.

Le lendemain, recouvrir une plaque de papier cuisson
Dans un bol, mélanger les raisins, les écorces d'oranges émincées, les épices et la vergeoise. 
Pétrir la pâte pour expulser l'air et la rendre homogène. L'abaisser en un carré d'environ 30 cm de côté. 
A l'aide d'un pinceau, badigeonner la pâte avec 25 g de margarine fondue. Y répartir le mélange à base de raisins. Laisser une bordure non couverte de 1cm, sur un seul côté. Rouler la pâte vers la bordure non garnie. 
Mettre au congélateur pendant environ 20 min. Découper des rondelles d'environ 1,5cm de largeur, les disposer sur la plaque.
Recouvrir d'un linge propre et laisser lever les brioches 1h30 dans un endroit tiède. 
Préchauffer votre four à 160°C. 
Badigeonner les brioches de lait.
Enfourner 25 min.

Porter 6 cl d'eau et le sucre à ébullition pendant 3 min jusqu'à ce que le mélange soit sirupeux. Badigeonner les brioches chaudes de ce sirop et laisser figer avant de déguster.

Noisettes :

  1. Allez, courage pour ta semaine d'école!
    ça a l'air très bon ces brioches. Elles me font penser aux "schnecks" (escargots) qu'on mange en Lorraine ^^

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connais pas les brioches que tu cites mais si un jour je vais en Lorraine j'essaierai d'en trouver et d'en goûter, à ce moment je penserai à toi.
    Ah la Lorraine... j'aimerais tant y aller.

    Bonne soirée, je t'embrasse fort.

    RépondreSupprimer
  3. Mmm, ces petites brioches sont trop mignonnes et appétissantes ! *___*

    C'est vrai que le temps passe super vite ! >_<

    Courage pour les cours Jolie Noisette !

    RépondreSupprimer
  4. ça à l'air délicieux !
    Je suis très nulle en cuisine, moi. Je sais juste faire chauffer des plats au micro-onde --'
    Finalement j'ai tapé le lien que tu m'as passé sur google. Il m'a sorti la même adresse mais avec .com ^^'
    C'est un très jolie blog que tu as là en tout cas. =)
    Et merci pour ton commentaire.
    Je trouve que la vie est ... comment dire. Mécanique. On nait, on va à l'école, on passe des examens, on se trouve un travail, puis un amoureux, puis après on fait des gosses ( Personnellement je n'atteindrai jamais ce niveau là =p ). C'est triste que les gens se vouent à se construire un avenir aussi lamentable ! ( de mon point de vue )
    Enfin bref je dois y aller là. J'aurais bien voulu continuer à écrire un peu plus. Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
  5. Miam! Ca fait vraiment très très envie! Et les photos sont adorables ^^
    Je voulais faire des petits roulés à la canelle comme en suède, mais aux raisins...ça me tente carrément en fait!
    Comment est-ce que tu fais? Est ce que la pate est briochée? :-)

    RépondreSupprimer
  6. En fait même si ça ne se voit pas la brioche des Kannelbullar ( petits pains à la cannelle) est plus sèche et différente de celle des brioches de Chelsea. C'est en effet de la pâte briochée. Je pense que tu peux faire des roulés avec ce type de pâte briochée.

    RépondreSupprimer
  7. Je n'ai pas encore pris mon petit dèj mais ça ne saurait tarder à la vue de tes délices.

    RépondreSupprimer
  8. Une bien jolie brioche gourmande, Camille :)
    Je te prends une petite part pour te donner mon avis... Hummm vraiment délicieuse !
    Passe une très belle journée et plein de bisous (=^v^=)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour vos gentils commentaires <3
      Bonne fin de semaine!

      Supprimer
  9. Peu importe le nom qu'on peut lui donner, moi je pense aux délicieux pains aux raisins de mon boulanger ;) Mmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm ... !!! Bisous

    RépondreSupprimer
  10. Tes brioches sont toutes mignonnes, elles doivent être délicieuses :)

    RépondreSupprimer
  11. Tous ces gestes réconfortants.. tu as raison..:)
    Et tes brioches sont superbes..J'ai l'eau à la bouche.

    RépondreSupprimer
  12. Elles sont belles ces brioches !
    Bises

    Ps :J'organise un concours avec de jolis lots, n'hésites pas à participer ;)

    RépondreSupprimer
  13. Ca a l'air délicieux, il faut vraiment que je commence a réaliser mes brioches et viennoiseries moi !

    RépondreSupprimer
  14. Je ne connaissais pas ! merci du partage ^^

    RépondreSupprimer
  15. Wow!!! C'est trop beau! Je ne connaissais pas du tout, on croirait des pains au raisins. Ça donne envie. :)

    RépondreSupprimer
  16. waouh, super beau et terriblement gourmand!! je t'en pique un virtuellement!

    RépondreSupprimer