24 mars 2013

Le fameux gâteau basque selon Christophe Felder, premier essai

Depuis que nous sommes allés en Gironde j'avais promis un gâteau basque maison.
Cela faisait des années que nous n'en avions pas mangé et le fait d'en avoir goûté un en vacances a ravivé cette envie perdue parmi les nombreuses autres.
A la fois simple et délicat il suffit de s'y prendre à l'avance pour avoir un gâteau ferme, croquant et fondant à la fois. Et, comme vous le savez, c'est le plus difficile car attendre...
Bref, je m'y essaie et voici ce que cela donne. Mais je ne m'arrêterai pas à ce premier essai, cela va de soi sinon ce ne serait pas le bon titre.
Non pas que celui-ci soit mauvais, au contraire! mais plutôt que nous l'avons trouvé différent du gâteau basque qu'on a l'habitude de manger. Donc, la suite sera plus tard car déjà les idées pour la prochaine recette plus proche du goût originel du gâteau basque sont présentes dans ma tête.
Néanmoins, je vous conseille vivement ce gâteau qui est délicieux, qui ne voudrait pas d'une bonne pâte sablée renfermant un cœur de crème pâtissière?



Pour 6 personnes:
La pâte:
- 160g de beurre mou
- 125g de sucre semoule
- le zeste d'1/2 citron
- 80g de poudre d'amande
- 1 jaune d’œuf
- 1 petit œuf entier (ou la moitié d'un gros)
- 225 de farine
- 1 pincée de sel
La garniture:
- 35cL de lait entier
- 1/2 gousse de vanille
- 4 jaunes d’œufs
- 60g de sucre en poudre
- 25g de Maïzena (= environ une cuillère à soupe légèrement bombée)
- 15mL de rhum (facultatif)
- 1 oeuf battu pour la dorure

La veille préparer la pâte, ou 2h avant.
Mélanger le beurre mou avec le sucre puis ajouter la poudre d'amande et les zestes. Incorporer le tout jusqu'à ce que le mélange soit homogène.
Incorporer les oeufs et remuer.
Ajouter enfin la farine et le sel.

Former une boule, l'aplatir et l'enrober dans du papier cellophane.
Garder au frais.

Préparer la crème pâtissière.

Faire chauffer à feu moyen le lait avec la vanille.
Pendant ce temps mélanger les jaunes avec le sucre, puis la Maïzena.

Verser le lait sur les œufs en fouettant vivement.
Remettre sur le feu, à feu doux voire moyen, en remuant fréquemment.

Lorsque le mélange s'épaissit ajouter éventuellement le rhum et faire de nouveau chauffer 1 à 2 min jusqu'à ce que l'alcool s'évapore.
Laisser la crème refroidir à température ambiante.


Préchauffer le four à 180°C.
Diviser la pâte en 2. Étaler la première moitié sur environ 5mm sur un papier sulfurisé. Découper un disque de la taille du fond du moule (ici un cercle amovible d'environ 24cm de diamètre) et l'y déposer.
Récupérer les chutes et en ferme un boudin homogène. Disposer le boudin sur le bord du cercle, appuyer légèrement.
Piquer le fond du moule.
Répartir la crème pâtissière.
Abaisser la seconde moitié de pâte et y découper un disque. Le déposer délicatement sur le dessus de la tarte. Appuyer légèrement sur les bords pour le souder au boudin.
Battre l’œuf avec une pincée de sel, dorer le dessus du gâteau.
A l'aide d'une fourchette faire des motifs si souhaité.

Enfourner pour 30min.
Laisser refroidir 1h avant de démouler et laisser reposer au moins 1 journée ou après-midi au frais.
Sortir du frigo 30min avant de déguster.

Noisettes :

  1. Il l'air délicieux ton gâteau basque ! hum j'en salive :)
    Il y a un concours sur mon blog ! Tente ta chance :) Bizz

    RépondreSupprimer
  2. Il a l'air vraiment bon et moelleux ce gâteau.
    Par contre, oui, il faut quand même être douée pour le faire, parce qu'il y a du boulot derrière.
    Mais qui sait, un jour, quand je serai inspirée, je tenterai

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!
      Oh, je suis sûre que tu peux le faire ;)
      Cybie m'a dit que tu cuisines bien :P
      <3

      Supprimer
  3. et la recette elle viens de ou?...
    C.Felder

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle vient de son livre Pâtisserie, un superbe livre!

      Supprimer
  4. C'est une recette extraite de son livre?

    RépondreSupprimer